M6 améliore ses résultats en 2020 malgré la baisse de ses revenus publicitaires, Actualité des sociétés – Championnat d’Europe de Football 2020

153

(Actualisation: ajout de commentaires de Nicolas de Tavernost sur les économies de coûts dans la télévision)

PARIS (Agefi-Dow Jones)–M6 a fait état mardi d’une hausse de sa rentabilité en 2020 grâce aux mesures d’économies mises en place pour amortir le choc de la crise sanitaire, qui a fortement pesé sur ses revenus publicitaires.

Le groupe a par ailleurs annoncé la création d’un « comité stratégique » au sein de son conseil de sureillance pour examiner la possible consolidation du secteur récemment évoquée par son actionnaire de contrôle RTL, filiale du groupe allemand Bertelsmann.

M6 a publié un résultat net en hausse de 61% au cours de l’exercice écoulé, à 277 millions d’euros, gonflé par plusieurs plus-values, notamment sur la cession de son activité de téléachat. Le résultat opérationel courant (Ebita) recule pour sa part de 4,8%, à 271 millions d’euros. Ce repli plus limité que la baisse des revenus s’explique par 67,6 millions d’euros d’économies sur les programmes et 101,3 millions d’euros d’économies sur les autres coûts, a indiqué M6.

En particulier, « dans la télévision, nous avons compensé intégralement la baisse du chiffre d’affaires publicitaire par une réduction des coûts », permettant à l’Ebita de cette activité de progresser de 2 millions d’euros par rapport à l’année précédente, « et nous avons augmenté notre taux de marge », a précisé Nicolas de Tavernost, le président du directoire de M6, lors d’une conférence de présentation des résultats.

Le groupe prévoit de distribuer un dividende de 1,50 euro par action au titre de 2020.

Le chiffre d’affaires s’inscrit en revanche en baisse de 13% sur l’exercice, à 1,27 milliard d’euros, faisant ressortir une marge opérationnelle de 21,3%, en amélioration de 1,7 point, soit son plus haut niveau depuis 20 ans. En baisse de 11,5% sur l’année, les recettes publicitaires ont été « affectées très sévèrement au printemps par l’arrêt quasi-intégral de l’économie française en raison du confinement de la population », a indiqué M6 dans un communiqué, tout en pointant une légère reprise (+1,6%) au quatrième trimestre.

Selon le consensus établi par FactSet, les analystes prévoyaient en moyenne un résultat net de 134 millions d’euros en 2020, un Ebita de 218 millions d’euros et un chiffre d’affaires de 1,26 milliard d’euros.

Le groupe n’a pas commenté les projets de désengagement prêtés à son actionnaire de référence, mais a indiqué que son conseil de surveillance examinerait la question de la consolidation du secteur audiovisuel à travers un comité stratégique nouvellement créé.

« Afin de consacrer davantage de temps aux questions de stratégie, le conseil de surveillance a décidé de créer un comité stratégique, composé de quatre membres et qui aura pour mission d’approfondir la compréhension des enjeux opérationnels et concurrentiels des différentes activités du groupe », indique le communiqué. « A ce titre, le comité examinera les questions de consolidation nationale évoquées récemment dans la communication de RTL Group », a ajouté M6.

Selon l’agence Reuters, RTL envisagerait de céder sa participation de 49% au capital du groupe français. Début février, RTL a pris « note des récentes spéculations » concernant une évolution du capital de M6, en rappelant avoir « déclaré à plusieurs reprises qu’il existe de solides arguments en faveur d’une consolidation dans le secteur européen de l’audiovisuel ». RTL avait toutefois précisé ne pas être « certain qu’un accord ou qu’une transaction se produise ».

-Thomas Varela et François Berthon, Agefi-Dow Jones ; +331 41 27 47 99 ; tvarela@agefi.fr fberthon@agefi.fr ed : ECH

(Eric Chalmet a contribué à cet article.)

COMMUNIQUES FINANCIERS DE M6:

http://www.groupem6.fr/finance/informations-reglementees/communiques-financiers/

Agefi-Dow Jones The financial newswire

Dow Jones Newswires

February 16, 2021 12:58 ET (17:58 GMT)