Marché : le mois de février commence du bon pied – Championnat d’Europe 2020

41

(CercleFinance.com) – Les Bourses européennes commencent du bon pied ce mois de février (+0,6% à Londres, +1,2% à Francfort, +1% à Paris), malgré des indices PMI manufacturiers assez ternes parus dans la matinée dans la région.

L’indice PMI final pour l’industrie manufacturière de la zone euro, calculé par IHS Markit, s’est établi à 54,8 en janvier (contre une estimation flash de 54,7) après 55,2 en décembre 2020, traduisant un léger ralentissement de l’expansion du secteur.

‘Si l’optimisme des fabricants a soutenu les prévisions de croissance en début d’année, tout retard pris dans les campagnes de vaccinations entrainera une dégradation du climat actuel, déjà teinté d’incertitude’, prévient Chris Williamson, chief business economist à IHS Markit.

Pour le Royaume Uni, la croissance du secteur manufacturier a ralenti sensiblement, selon l’indice PMI d’IHS Markit et du CIPS qui est passé de 57,5 en décembre 2020 à 54,1 le mois dernier, affecté par les effets du Brexit et de la Covid-19.

Cette première semaine du mois verra aussi paraitre -entre autres- une première estimation de la croissance dans la zone euro au dernier trimestre 2020, les indices PMI et ISM des services, ainsi que le rapport sur l’emploi américain en janvier.

Surtout, les jours à venir s’annoncent riches en publications d’entreprises, avec par exemple au programme UPS, Pfizer, Amazon, Merck et Ford aux Etats-Unis, ou encore BP, Siemens, Vodafone, GSK, Shell, Unilever, Deutsche Bank et Sanofi en Europe.

Pour l’heure, les opérateurs délaissent les trimestriels de la compagnie Ryanair (-1% à Londres) et de la banque Julius Baer (-3% à Zurich), mais accueillent positivement ceux du groupe de technologies médicales Siemens Heathineers (+2% à Francfort).