MEDIA 6 : perte nette au premier semestre 2019-2020 – Foot 2020

27

(AOF) – Media 6 a fait état d’une perte nette (part du groupe) de 196 000 euros au premier semestre de son exercice 2019-2020 contre un résultat net positif de 607 000 euros un an plus tôt. Le résultat opérationnel courant du spécialiste de la communication sur le point de vente ressort à -253 000 euros contre +1,05 million d’euros lors du premier semestre de l’exercice précédent. Le chiffre d’affaires est, pour sa part, en recul de 4% à 35,421 millions d’euros.

Le groupe souligne que les conséquences de la crise liée au Covid-19 sur son activité seront plus significatives sur le second semestre où il anticipe une baisse de revenus de l’ordre de 30% à périmètre comparable. La société précise néanmoins que ce chiffre d’affaires qui sera, partiellement compensée par les revenus de Media 6 IMG.

En parallèle, l’entreprise anticipe une perte opérationnelle avant dépréciation de goodwill de l’ordre de -3 millions d’euros. La société rappelle avoir eu recours au dispositif de chômage partiel en France limitant l’impact sur ses coûts fixes.

La structure bilancielle de la société affiche au 31 mars 2020 un endettement net de 900 000 euros. Les capitaux propres du groupe ressortent à 34 millions (contre 33,5 millions au 31 mars 2019).

Concernant le dividende. Le groupe indique que le conseil d’administration, qui s’est tenu ce vendredi, a acté du versement du dividende de 0,24 euro, approuvé le 27 mars dernier lors de l’assemblée générale des actionnaires, au 24 juin 2020.

AOF – EN SAVOIR PLUS

Communication – Publicité

Le marché de la publicité digitale a atteint 2,8 milliards de chiffre d’affaires en France au premier semestre 2019, enregistrant une progression de 13%. Google et Facebook captent plus de 75% de ce marché selon le cabinet d’études eMarketer.

Aux Etats-Unis la tendance est encore plus spectaculaire car le marché de la publicité en ligne culmine à 57,9 milliards de dollars au premier semestre, selon les données de l’IAB (Interactive Advertising Bureau). 70% des budgets consacrés à la publicité numérique ciblent désormais les smartphones, contre 30% pour les ordinateurs fixes. La proportion était inverse il y a seulement quatre ans. Les prévisions tablent sur un montant de 120 milliards de dollars pour le marché américain de la publicité digitale cette année, soit un peu moins de la moitié du marché américain de la publicité dans sa globalité. L’an passé, ce marché s’est établi à 275 milliards de dollars, la part du numérique s’établissant à 40%.