Morning meeting AOF France / Europe – Euro 2020

23
Livre photo de nu artistique de la collection Nu & Beauté. Avec de jolies jeunes filles dans un bain noir aux reflets colorés.
Comment Maîtriser Votre Excitation, Contrôler Votre Ejaculation et Augmenter Votre Endurance au Lit et Donner Plusieurs Orgasmes à Votre Partenaire Dès Ce Soir, en Utilisant une Méthode 100% Efficace

Les principaux marchés actions européens pourraient rebondir en début de séance après un mois de janvier difficile. Le Cac 40 a terminé vendredi soir sur un repli mensuel de 3,6%. La fin du mois a été particulièrement difficile avec l’aggravation de la crise sanitaire et le combat boursier que se livrent boursicoteurs américains et fonds spéculatifs. Le secteur pétrolier pourrait être entouré après une information Reuters selon laquelle les deux géants américains, Exxon et Chevron ont discuté d’une éventuelle fusion en début d’année dernière.

L’analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l’analyse graphique, le bureau d’études DayByDay observe une bougie noire avec une mèche haute et une clôture au plus bas de la séance. Pour l’instant, ce sont les vendeurs qui conservent la main sur le marché. Il faut sortir de l’intervalle 5 343 / 5 530 points pour reprendre une tendance tranchée.

Les valeurs à suivre aujourd’hui

ALTEN
L’activité d’Alten a reculé de 11,1% à 2,33 milliards d’euros en 2020, dont – 20,0% en France et ‐ 4,4% à l’International. A périmètre et change constants, l’activité décroit de 12,9% : ‐ 19,5% en France et ‐ 7,9% hors de France. Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires s‘établit à 567,4 millions d’euros, en baisse de 17,5% : ‐ 25,2% en France et ‐ 11,9% à l’International. A données constantes, le chiffre d’affaires recule de 17,4% : de 24,4% en France et de 12,4% à l’international. Les secteurs de l’Automobile et de l’Aéronautique Civil ont été particulièrement touchés par la crise.

ATEME
Ateme, spécialiste de l’infrastructure de diffusion vidéo, a enregistré un chiffre d’affaires de 27,6 millions d’euros au quatrième trimestre 2020, en hausse de 32 % et de 11 % à taux de change et périmètre constants. Le chiffre d’affaires total pour l’exercice clos au 31 décembre 2020 s’élève à 70,7 millions d’euros, en progression de 7 % par rapport à 2019 ; ce chiffre d’affaires est stable à taux de change et périmètre constants. L‘acquisition d’Anevia, consolidé à partir de novembre 2020, a contribué à hauteur de 5,3 millions d’euros au chiffre d’affaires.

KLEPIERRE
Klépierre a annoncé qu’auc1er février, environ 70% de ses centres (en valeur, part totale) sont fermés. En raison des restrictions imposées en France sur les centres commerciaux de plus de 20 000 m² (représentant environ 88% du portefeuille français en valeur, part totale) et dans ses centres commerciaux, depuis la mi-décembre, en Italie, au Danemark, en Allemagne, aux Pays-Bas, au Portugal, en République Tchèque, à Barcelone et Oviedo en Espagne, ainsi qu’à Oslo en Norvège, les magasins non-essentiels ne sont pas autorisés à ouvrir, rappelle le groupe. 

WAVESTONE
Lors de sa réunion du 29 janvier 2021, le Conseil de surveillance de Wavestone a approuvé la proposition du Directoire de reprendre la politique de distribution de dividendes de la société. Cette décision a été prise à la lumière de l’amélioration des performances du cabinet et de la résilience des perspectives sur le marché du conseil en dépit du contexte sanitaire. Une résolution sera donc proposée en ce sens à l’Assemblée générale des actionnaires du 27 juillet 2021 qui approuvera les comptes de l’exercice 2020/21.

Les chiffres macroéconomiques

L’indice des directeurs d’achat pour le secteur manufacturier en France est attendu à 9h50, en Allemagne, à 9h55 et en zone euro, à 10h. Le taux de chômage en zone euro sera dévoilé à 11h.

Aux Etats-Unis, l’indice des directeurs d’achat pour le secteur manufacturier est attendu à 15h45. L’ISM pour le secteur manufacturier en janvier et les dépenses de construction en décembre seront publiés à 16h.

Vers 8h30, l’euro cède 0,0% à 1,2127 dollar.

Vendredi à Paris

Les marchés européens ont creusé leurs pertes en fin de séance dans le sillage de Wall Street. Dans un contexte de pandémie de Covid-19 faisant toujours rage et d’une insuffisance d’offre de vaccins, les investisseurs ont été confrontés à un nouveau moteur de la volatilité sur les marchés : les investisseurs particuliers américains. A Paris, les investisseurs ont salué les bons résultats de Kaufman & Broad. L’indice CAC 40 a perdu 2,02% à 5 399,21 points, portant ses pertes sur la semaine à 2,9%. L’EuroStoxx50 a reculé de 1,93% à 3 488,56 points.

Vendredi à Wall Street

Wall Street a clôturé en net repli vendredi malgré le rebond de GameStop et AMC. Les investisseurs s’inquiètent de l’impact sur les marchés de la bataille boursière que se livrent boursicoteurs et fonds alternatifs. Sur le front de la crise sanitaire, la situation reste difficile aux Etats-Unis comme en Europe. A cet égard, Johnson & Johnson a déçu en annonçant que son candidat vaccin n’était efficace qu’à 66% selon une étude mondiale. Le Dow Jones a perdu 1,06% à 29 982,62 points. Le Nasdaq a cédé 2% à 13 070,69 points. En un mois, le DJ a reculé de 2% mais le Nasdaq a gagné 1,4%.

source : AOF

 ■