Morning meeting AOF France / Europe – Vers une prolongation de la hausse, Tokyo au plus haut depuis 30 ans – Championnat d’Europe de Football 2020

15


Publié le

Morning meeting AOF France / Europe - Vers une prolongation de la hausse, Tokyo au plus haut depuis 30 ans
Pixabay

(AOF) – Les marchés européens devraient poursuivre leur mouvement de hausse. Ce matin, la Bourse de Tokyo a progressé de 2,66% pour finir à un plus haut de 30 ans. Les raisons de la hausse restent les mêmes : le début des campagnes de vaccination en Europe depuis ce week-end et la ratification par le président américain du plan de soutien à l’économie. A ce sujet, la Chambre des représentants, dominée par les démocrates, a voté en faveur de l’envoi d’un chèque de 2 000 dollars aux ménages américains contre 600 dollars auparavant. Le Sénat à majorité républicaine pourrait cependant s’y opposer.

Les valeurs à suivre aujourd’hui

ALBIOMA

Albioma a annoncé la mise en service industriel, le 25 décembre 2020, de sa centrale 100 % bagasse Vale do Paraná Albioma au Brésil. Située dans la ville de Suzanápolis dans l’état de São Paulo, cette unité de cogénération biomasse est la quatrième centrale du groupe implantée au Brésil et bénéficie d’un contrat de vente d’électricité à long terme de 120 GWh sécurisé jusqu’en 2046 et indexé sur l’inflation. L’investissement de l’opération s’élève à 121 millions de réais brésiliens.

EUROPLASMA

Le Conseil d’administration d’Europlasma, faisant usage de la délégation de compétence conférée par l’Assemblée générale extraordinaire qui s’est tenue ce jour, a décidé d’émettre 650 obligations convertibles en actions (OCA) au profit du fonds Global Tech Opportunities 1. Cette opération s’inscrit dans le cadre de l’accord du 12 novembre 2020 permettant un désendettement massif du Groupe à hauteur de 21 millions d’euros. Le prix de souscription d’un montant nominal total de 6,5 millions d’euros est intégralement réglé par Global Tech par compensation avec la créance liquide.

AKKA TECHNOLOGIES

Akka a annoncé avoir lancé une procédure de consultation des instances représentatives du personnel en France qui devrait déboucher sur la mise en œuvre d’un plan de restructuration, la reprise dans le secteur Aéronautique ne se matérialisant pas. A ce stade, les discussions avec les partenaires sociaux portent sur la suppression d’environ 900 postes, principalement dans la région Occitanie. Le groupe affirme tout mettre en œuvre en parallèle pour trouver des solutions à la sévérité de la crise actuelle et sauvegarder un maximum d’emplois.

EUROFINS

Eurofins Génomique a annoncé le lancement d’un nouveau service de séquençage du SARS-CoV-2, optimisé et rentable, qui fournit des séquences complètes du génome viral. L’ARTIC NGS Oligo, synthétisé par la branche Synthèse d’Eurofins Genomics, sera également commercialisé sous peu. Le nouveau service NGS et le kit oligo ARTIC NGS sont les derniers ajouts d’Eurofins à un portefeuille de produits complet destiné à soutenir les chercheurs du monde entier dans le développement de vaccins et dans leur lutte contre la pandémie de Covid-19.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs attendent l’indice S&P Case Shiller des prix immobiliers en octobre aux Etats-Unis à 15 heures et l’indice de confiance des consommateurs du Conference Board en décembre à 16 heures.

Ce matin, l’euro gagne 0,30% à 1,2245 dollar.

Hier à Paris

Les marchés européens ont accéléré leur tendance haussière cet après-midi pour terminer sur de nets gains. Malgré de faibles volumes, le très attendu plan de relance américain, enfin ratifié par Donald Trump, a réjoui les investisseurs. Bien qu’il l’avait vivement critiqué, il a finalement cédé à la pression du Congrès. L’accord de Brexit signé jeudi dernier ainsi que les campagnes de vaccination qui ont débuté ce dimanche en Europe ont également porté les marchés. A la clôture, le CAC 40 a ainsi gagné 1,2% à 5 588,38 points, et l’EuroStoxx50, 0,94% à 3 576,52 points.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont confirmé leur orientation haussière en seconde partie de séance. Les investisseurs ont apprécié la ratification du plan de relance américaine par Donald Trump. Ce dernier l’avait vivement critiqué, notamment en raison de la faiblesse du chèque distribué aux ménages. Le président américain a finalement cédé à la pression du Congrès. Les trois principaux indices ont enregistré de nouveaux records. Le Dow Jones a gagné 0,68% à 30 403,97 points et le Nasdaq Composite a progressé de 0,74% à 12 899,42 points. Le S&P 500 s’est adjugé 0,87% à 3 735,36 points.