Nexans vise un Ebitda d’au moins 410 mlns d’euros en 2021, les objectifs 2020 atteints, Actualité des sociétés – Championnat d’Europe 2020

35

PARIS (Agefi-Dow Jones)–Le fabricant de câbles Nexans a annoncé mercredi anticiper une hausse de son Ebitda (excédent brut d’exploitation) et de sa rentabilité cette année, après avoir atteint l’ensemble de ses objectifs en 2020, année marquée par la crise sanitaire.

Pour 2021, Nexans prévoit un Ebitda compris entre 410 millions et 450 millions d’euros, un flux de trésorerie libre avant fusions, acquisitions et opérations de capital situé entre 100 millions et 150 millions d euros et une rentabilité des capitaux employés (ROCE) allant de 12,5% à 14,5%.

“L’année 2021 sera une grosse année ‘d’award’ (appels d’offres, NDLR)”, a également déclaré le directeur général, Christopher Guérin, lors d’une conférence téléphonique avec des journalistes, évoquant notamment des projets de l’éolien offshore.

Sur l’ensemble de 2020, le groupe a dégagé un bénéfice net de 80 millions d’euros, contre une perte de 118 millions d’euros en 2019. Le directeur financier, Jean-Christophe Juillard, a expliqué lors de la conférence téléphonique que le bénéfice net avait été soutenu par la cession de la société américaine Berk-Tek aux Etats-Unis.

Le chiffre d’affaires annuel de Nexans s’est établi à 6 milliards d’euros, contre 6,74 milliards d’euros en 2019. A cours des métaux constants, les revenus du groupe se sont inscrits à 5,7 milliards d’euros, en repli organique de 8,6% sur un an.

L’Ebitda du groupe est ressorti à 347 millions d’euros, contre 413 millions d’euros en 2019. Nexans a indiqué que la crise du Covid-19 avait eu un impact négatif de 94 millions d’euros sur son Ebitda. Le rendement des capitaux employés (ROCE) s’est pour sa part établi à 10,2%.

Christopher Guérin a qualifié les résultats 2020 “d’excellents” mettant notamment en avant la performance du groupe dans la gestion de trésorerie. Nexans a dégagé un flux de trésorerie avant fusions-acquisitions et opérations de capital de 157 millions d’euros.

Selon le consensus établi par FactSet, les analystes tablaient en moyenne sur un chiffre d’affaires de 5,8 milliards d’euros, un Ebitda de 334 millions d’euros et une perte nette de 32 millions d’euros.

Nexans visait de son côté un ROCE compris entre 8% et 10%, un Ebitda situé entre 320 millions et 360 millions d’euros et un flux de trésorerie avant fusions-acquisitions et opérations de capital de 50 millions à 100 millions d’euros.

Le groupe a par ailleurs indiqué avoir remboursé le prêt garanti par l’Etat de 280 millions d’euros qu’il avait contracté début 2020. Nexans est plus largement parvenu à réduire fortement son endettement, à 179 millions d’euros à fin décembre 2020, contre 471 millions d’euros un an auparavant, le ramenant à son plus bas niveau depuis dix ans.

Nexans organise mercredi après-midi un “Capital Market Day” au cours duquel le groupe dévoilera sa stratégie à l’horizon 2024.

La société proposera un dividende de 0,70 euro par action au titre de l’exercice 2020. L’an passé, Nexans avait décidé de retirer sa proposition de dividende au titre de 2019, de 0,40 euro par action, en raison de la crise sanitaire.

-Julien Marion, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 94; jmarion@agefi.fr ed: VLV

COMMUNIQUES DE NEXANS:

http://www.nexans.fr/eservice/France-fr_FR/navigate_147243/Communiques_de_presse.html

Agefi-Dow Jones The financial newswire

Dow Jones Newswires

February 17, 2021 01:43 ET (06:43 GMT)