Pandémie: la Fifa prévoit des effets “minimes” sur ses finances – Euro 2020

14

La Fifa prévoit des effets “relativement minimes” de la pandémie de coronavirus sur ses revenus, tablant sur un résultat positif de 100 M USD (83 M EUR) pour la période 2019/2022, a-t-elle indiqué mercredi.

“La majorité des droits commerciaux ayant déjà été vendus, les effets de la crise sur les produits de la Fifa devraient rester relativement minimes”, prévoit l’instance dirigeante du football mondial.

Le résultat prévisionnel avant impôts et résultat financier de 100 M USD “peut ainsi être confirmé, malgré les conséquences de cette pandémie sur le calendrier des matches et l’économie mondiale”, a précisé la fédération internationale basée à Zurich.

La Fifa doit notamment faire face au report de sa Coupe du monde des clubs, prévue en 2021 en Chine mais reportée à une date indéterminée pour faire la place à des compétitions continentales, dont l’Euro-2020 reporté en 2021.

Sur cette période quadri-annuelle, la Fifa prévoit des revenus en baisse de plus de 200 M USD (168 M USD), “un montant partiellement compensé par des revenus provenant d’autres sources et qui seront supérieurs à ce qui avait été budgétisé initialement”.

Dans le même temps, une meilleure “gestion des coûts” devrait pouvoir compenser “le niveau moins élevé des produits”.

– 500 M USD de plus pour le foot féminin –

Sur la période 2019/2020, la Fifa prévoit un chiffre d’affaires de 6,56 mds USD (5,5 mds EUR) pour des charges et investissements de 6,46 mds USD (5,4 mds EUR).

Malgré la pandémie de Covid-19, la Fifa entend maintenir les investissements initialement prévus. L’instance confirme ainsi qu’un montant “d’au moins 500 M USD” supplémentaires (420 M EUR) sera ainsi affecté au football féminin qui bénéficiera donc, au total, de 1 md USD (840 M EUR) pour le cycle 2019-2022. Ces 500 M USD seront prélevés sur les réserves qui tomberont à 1,6 md USD en décembre 2022 contre 2,74 mds USD en décembre 2018.

Dans son rapport annuel 2019, la Fifa a également publié le montant des rémunérations de son président et de plusieurs hauts responsables.

La rémunération totale annuelle du président Gianni Infantino s’établit à 2,98 M CHF (2,5 M EUR) et celle de la secrétaire générale, Fatma Samoura, à 1,55 M CHF (1,3 M EUR).

La présidente de la Chambre d’instruction de la Commission d’éthique, la Colombienne Maria Claudia Rojas, touche 246.000 USD par an (206.000 EUR) et le président de la Chambre de jugement, le Grec Vassilios Skouris, reçoit 215.000 EUR.

Les membres du Conseil, le gouvernement de la Fifa, perçoivent une rémunération nette de 300.000 USD (251.000 EUR) par an pour les 8 vice-présidents et de 250.000 USD (209.000 EUR) pour les 28 autres membres.