PARIS : Où en sommes-nous des crypto-paiements, des MDBC et de l’euro numérique ? – Foot 2020

11
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode

image_pdf

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé sa volonté de lancer une série de tests pour se doter d’un euro numérique, forme électronique de monnaie de banque centrale.

PRESSEAGENCE 2

Selon l’Institution financière, la zone euro doit se tenir prête à l’émission d’un euro numérique. Cette nouvelle annonce démontre une nouvelle fois que le secteur des paiements est aujourd’hui en profonde mutation. L’effervescence autour des monnaies digitales de banques centrales, la valorisation galopante des crypto-monnaies, les visas crypto accordés par l’AMF à des Fintechs, l’accélération de la digitalisation des paiements mobile face à la concurrence des plateformes asiatiques et américaines et la préparation d’une nouvelle réglementation européenne soulignent la nécessité d’assurer la souveraineté des paiements dans la zone euro.

Dans un contexte, Michel Khazzaka, Directeur en charge de la practice crypto-paiements chez Azzana Consulting (groupe Finnegan), spécialisé dans les paiements et nouvel adhérent de Mercatel, et Christian Pfister, Senior Consultant chez Mercatel et auteur de plusieurs analyses des stablecoins et des monnaies digitales de banques centrales, animent un webinar :

Mercredi 14 octobre 2020 de 10h à 12h
Les nouveaux défis et les opportunités liés à la révolution Blockchain des paiements

La présentation abordera notamment :

La montée de l’adoption des crypto-paiements,
L’appétit des utilisateurs pour ce nouveau moyen de paiement à l’ère du full digital,
La place des crypto-paiements de proximité,
Le rôle des stablecoins tel que Libra,
Un point sur les expérimentations en cours à la Banque de France sur les monnaies digitales de banques centrales,
Un panorama des cas d’usage pour les commerçants.