Pologne-Slovaquie | Pologne et Slovaquie pour une surprise ? | UEFA EURO 2020 – Championnat d’Europe de Football 2020

21

Si la Pologne et la Slovaquie ne se sont pas beaucoup affrontées par le passé, elles ont à cœur de marquer des points pour leur premier match du Groupe E.

• Les deux équipes tentent de répéter leurs performances de 2016. La Pologne était sortie de sa poule pour la première fois en trois participations avant d’atteindre les quarts de finale. La Slovaquie, quant à elle, faisait sa première apparition depuis la scission de la Tchécoslovaquie, et a également atteint la phase à élimination directe (défaite en 8es de finale).

• Il s’agit de la quatrième participation consécutive de la Pologne en phase finale de l’EURO, la deuxième de la Slovaquie.

Rencontres précédentes
• Les deux équipes se sont déjà croisées à huit reprises. La Pologne a gagné trois fois, la Slovaquie, quatre.

• Leurs deux dernières rencontres se sont faites en match amical. Des buts en première mi-temps de Juraj Kucka (31e minute) et Róbert Mak (39e) ont permis aux visiteurs slovaques de gagner 2-0 au Stadion Miejski de Wrocław le 15 novembre 2013. Le Polonais bien connu en France Damien Perquis (30e) a inscrit le seul but du match sur la pelouse du Wörthersee Stadion de Klagenfurt, en Autriche, le 26 mai 2012.

• C’est la cinquième opposition entre les deux équipes en compétition officielle, la première depuis les éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA 2010. La Slovaquie avait gagné les deux rencontres, 2-1 à Bratislava grâce à un doublé de Stanislav Šesták, et 1-0 à Chorzów, grâce à un but marqué à la troisième minute par Seweryn Gancarczyk. Cette réalisation avait envoyé les hommes de Vladimír Weiss à la phase finale, la première de la Slovaquie en tant que pays indépendant.

• Les deux pays s’étaient aussi affrontés lors des éliminatoires de l’EURO ’96. La Slovaquie faisait alors sa première apparition en Championnat d’Europe de l’UEFA depuis la scission de la Tchécoslovaquie. La Pologne s’était imposée 5-0 à domicile, à Zabrze, le 7 juin 1995, mais la Slovaquie avait renversé la vapeur à Bratislava, le 11 octobre, en gagnant 4-1. Les Slovaques avaient fini troisièmes du Groupe 1 avec 14 points, juste devant la Pologne à un point. Mais aucune des deux équipes ne s’était qualifiée pour la phase finale en Angleterre.

• Dix-neuf des vingt matches entre la Pologne et la Tchécoslovaquie étaient amicaux. La seule exception remonte aux éliminatoires de la Coupe du Monde 1934. La Tchécoslovaquie avait gagné 2-1 à Varsovie.

À l’EURO : Pologne
• La Pologne participe à son quatrième tour final de l’EURO consécutif ; avant l’UEFA EURO 2016, elle n’avait jamais remporté de match en phase finale finale (3 nuls, 3 défaites).

• Il y a quatre ans, cependant, les Polonais ont atteint les quarts de finale pour la première fois et se sont inclinés sans perdre, éliminés par le Portugal, qui remportait ensuite le tournoi, aux tirs au but en quarts de finale (1-1, 3-5 t.a.b.). En comptabilisant ce match comme un nul, les statistiques de la Pologne à l’EURO en France se présentent comme suit : 2 victoires, 3 nuls.

• L’équipe de Jerzy Brzęczek a terminé avec six points d’avance en tête du Groupe G pour réserver sa place à l’UEFA EURO 2020, remportant huit de ses dix éliminatoires (1 nul, 1 défaite), dont les quatre derniers.

• Avant la première journée, une défaite 2-0 en Slovénie le 6 septembre 2019 était la seule défaite de la Pologne sur les 18 matches de l’EURO (12 victoires).

• Le meilleur résultat de la Pologne sur la scène internationale reste la troisième place à la Coupe du Monde en 1974 et 1982.

• Le bilan de la Pologne à Dublin est de 2 v., 6 n. et 5 d. Ces 13 matches ont tous été joués contre la République d’Irlande. À la Dublin Arena, les Polonais comptent un nul et une défaite, leur dernière visite s’étant soldée par un match nul 1-1 pour le compte des éliminatoires de l’UEFA EURO 2016. La dernière victoire polonaise en Irlande remonte à un match amical remporté 3-2 à Croke Park en novembre 2008. Robert Lewandowski était entré en jeu pour inscrire le but vainqueur.

À l’EURO : Slovaquie
• La Slovaquie dispute son deuxième EURO consécutif après avoir fait ses débuts lors de l’UEFA EURO 2016. L’équipe de Ján Kozák avait terminé troisième du Groupe B derrière le Pays de Galles et l’Angleterre, avant de perdre 3-0 contre l’Allemagne en 8es de finale.

• Le bilan de la Slovaquie en phase finale de l’EURO est donc de 1 v., 1 N. et 2 d. La seule victoire a été acquise contre la Russie, 2-1, lors de la 2e journée de l’UEFA EURO 2016. Marek Hamšík avait marqué le but décisif.

• La campagne qualificative de la Slovaquie pour l’UEFA EURO 2020 a débuté avec le sélectionneur Pavel Hapal sur le banc. Sous ses ordres, la Slovaquie a fini troisième du Groupe E avec 13 points en huit matches (4 v., 1 n., 3 d.), derrière la Croatie (17 points) et le Pays de Galles (14) mais devant la Hongrie (12). Ces trois équipes se sont, elles aussi, qualifiées pour la phase finale. La dernière place du groupe est revenue à l’Azerbaïdjan (1 point).

• Troisième de son groupe d’UEFA Nations League en 2018/19, derrière l’Ukraine et la République tchèque, la Slovaquie s’est qualifiée pour les barrages de l’UEFA EURO 2020. Hapal et ses hommes se sont imposés 4-2 aux tirs au but contre la République d’Irlande après avoir terminé la demi-finale sur le score de 0-0 à Bratislava.

• Hapal a démissionné avant la finale des barrages, et c’est Štefan Tarkovič qui était sur le banc lors de la victoire 2-1 en prolongation en Irlande du Nord. Le but victorieux a été inscrit par Michal Ďuriš, qui a ainsi qualifié les siens pour l’UEFA EURO 2020.

• La Slovaquie est invaincue sur ses trois matches d’EURO (2 v. 1 n.); leur dernier revers remonte à un 3-1 concédé en Croatie le 16 novembre 2016. Il s’agit de leur seul échec en six matches (3 v., 2 n.).

• Alors que la Slovaquie n’avait jamais participé à un Championnat d’Europe de l’UEFA en tant que nation indépendante avant 2016. Sous la bannière de la Tchécoslovaquie, ils ont participé à deux phases finales à quatre équipes ainsi qu’à la première phase finale à huit équipes, en 1980.

• La Tchécoslovaquie a fini troisième en 1960 et 1980. Elle a gagné la compétition en 1976. Huit des 11 joueurs qui avaient débuté la finale de 1976 contre l’Allemagne de l’Ouest (et qui a gagné aux tirs au but après avoir fait 2-2) étaient originaires de Slovaquie.

• C’est la quatrième fois que la Slovaquie joue à Dublin, mais elle n’y a jamais gagné (2 n., 1d.). Elle revient pour la première fois depuis un 2-2 concédé en amical contre la République d’Irlande, le 29 mars 2016. Miroslav Stoch avait ouvert le score. Leurs deux autres matches à Dublin s’étaient joués dans le cadre des éliminatoires de l’EURO contre l’Irlande. Les Slovaques avaient perdu 1-0 à Croke Park en mars 2007 et avaient fait 0-0 à la Dublin Arena en septembre 2011.

• La Slovaquie a donc fait deux matches nuls lors de ses deux matches à la Dublin Arena.

On se connaît ?
• Ont joué en Pologne :
Ľubomír Šatka (Lech Poznań 2019–)
Ondrej Duda (Legia Warszawa 2014–16)
Lukáš Haraslín (Lechia Gdańsk 2015–20)
Jaroslav Mihalík (Cracovia Kraków 2017–18, Lechia Gdańsk 2019–)
Róbert Mazáň (Podbeskidzie Bielsko-Biała 2015)
Samuel Mráz (Zagłębie Lubin 2020–)

• Ont joué ensemble :
Bartosz Bereszyński et Ondrej Duda (Legia Warszawa 2014–16)
Piotr Zieliński, Arkadiusz Milik et Marek Hamšík (Napoli 2016–19)
Bartosz Bereszyński et Milan Škriniar (Sampdoria 2017)
Robert Gumny, Kamil Jóźwiak et Ľubomír Šatka (Lech Poznań 2019–20)
Jakub Moder et Ľubomír Šatka (Lech Poznań 2019–)
Piotr Zieliński, Arkadiusz Milik et Stanislav Lobotka (Napoli 2020–)
Krzysztof Piątek et Peter Pekarík (Hertha Berlin 2020–)