Près d’un an après, les sélections reprennent – Championnat d’Europe 2020

28

Huis clos total, vigilance sanitaire, joueurs en phase de reprise… : le retour du foot de sélections en Europe s’annonce atypique cette semaine.

Alors que la pandémie sévit toujours fortement dans le monde, le football international tente de reprendre dans le Vieux Continent malgré des restrictions qui se durcissent au sein de nombreux pays.

Seule l’UEFA, la Confédération européenne, a vu ses rencontres maintenues, pour le début de la deuxième édition de la Ligue des nations. Pour les autres confédérations, le ballon rond attendra au moins le mois d’octobre, selon une décision de la Fifa.

Si Neymar ou Messi n’ont pas à voyager à l’autre bout du globe, pour Kylian Mbappé ou Cristiano Ronaldo, en revanche, l’heure est aux retrouvailles avec la sélection, pour la première fois depuis novembre 2019, date du dernier rassemblement.

Une trêve de près de dix mois jamais vue dans de nombreux pays depuis la Seconde Guerre mondiale, avec une conséquence principale : le report d’un an de l’Euro 2020, désormais reprogrammé à juin-juillet 2021.

Au-delà de l’enjeu sportif, c’est l’enjeu sanitaire qui marquera ce rassemblement. Comme pour ses tournois finaux de Ligue des champions et Ligue Europa en août, l’UEFA a maintenu pour le début de la Ligue des nations le huis clos généralisé, et ce même dans les pays comme la France, où l’accueil d’un certain nombre de spectateurs est possible.

Ainsi, l’Espagne a choisi d’accueillir l’Ukraine le 6 septembre au centre d’entraînement du Real Madrid à Valdebebas (nord de Madrid) !

Comme au “Final 8”

Quant au protocole sanitaire, ce sera le même que pour les “Final 8” de coupes d’Europe. “Les joueurs seront testés avant de venir à Clairefontaine (le centre d’entraînement de l’équipe de France), ils seront testés ensuite régulièrement par les laboratoires accrédités par l’UEFA”, détaille Emmanuel Orhant, le directeur médical de la Fédération française.

Pour beaucoup de joueurs, la trêve internationale arrive juste après une période de congés. En Angleterre, en Italie ou en Espagne, où la fin du championnat s’est étirée jusqu’au mois de juillet, voire d’août pour les clubs qualifiés pour les phases finales des Coupes d’Europe.

Ainsi par exemple, les joueurs du Real Madrid n’ont repris l’entraînement que dimanche et ceux du Barça ne devaient le faire que ce lundi, au premier jour du rassemblement de la Roja… A contrario, les joueurs du championnat de France sont prêts car la Ligue 1 a repris depuis le 22 août.

Plusieurs sélectionneurs ont d’ailleurs adapté leurs listes : en Allemagne, Joachim Löw a laissé au repos les internationaux du Bayern Munich, ce qu’a également fait Didier Deschamps en n’appelant que Lucas Hernandez parmi les Bleus bavarois.