Prises de bénéfices en vue à la Bourse de Paris – Championnat d’Europe 2020

55

La Bourse de Paris se dirigeait vers une légère baisse matinale mardi, soumise à des prises de bénéfices au lendemain d’une forte performance facilitée par le net recul des taux d’intérêt sur le marché obligataire.

Le contrat à terme sur l’indice CAC 40 cédait 0,19% une quarantaine de minutes avant l’ouverture, après un bond de 1,57% lundi.

«La forte progression de la Bourse de Paris hier laisse augurer une séance de consolidation éventuellement marquée par des prises de bénéfice», signale Christopher Dembik, directeur associé à la banque Berenberg.

Les taux d’intérêt sur les dettes publiques en zone euro et aux Etats-Unis ont nettement reflué lundi après avoir connu un accès de fièvre durant tout le mois de février.

Aidée par cette accalmie sur le front du marché obligataire, Wall Street a elle aussi bondi lundi à la clôture, le Dow Jones prenant 1,95%, le Nasdaq 3,01% et le S&P 500 2,34%.

Les taux à dix ans sur les principales dettes publiques de la zone euro poursuivaient leur recul mardi dans la matinée.

PARMI LES VALEURS À SUIVRE

DANONE: Le conseil d’administration a voté lundi soir pour dissocier les postes de président et de directeur général du géant de l’agroalimentaire, une défaite pour le PDG Emmanuel Faber qui en gardera la présidence.

EDENRED: la société de services prépayés, maison mère de Ticket-Restaurant, a vu son bénéfice net reculer de 23,7% à 238 millions d’euros en 2020, affecté par les restrictions sanitaires liées à la crise sanitaire et des effets de change défavorables.

INTERPARFUMS a indiqué mardi que 2021 se présentait «favorablement» malgré «une visibilité toujours réduite», après un repli de son bénéfice net de 39% l’an dernier, à 30,7 millions d’euros, en raison de la pandémie.