Rétro 2020 – Partie 1 : Le sacre de Djoko, la mort de Kobe et l’apparition du Covid-19 – Foot 2020

16
Livre photo de nu artistique de la collection Nu & Beauté. Avec de jolies jeunes filles dans un bain noir aux reflets colorés.
Comment Maîtriser Votre Excitation, Contrôler Votre Ejaculation et Augmenter Votre Endurance au Lit et Donner Plusieurs Orgasmes à Votre Partenaire Dès Ce Soir, en Utilisant une Méthode 100% Efficace


Publié le 31 décembre 2020 à 20H00 – mis à jour le 31 décembre 2020 à 20H04

Dans une saison sportive bouleversée autant par ces champions que par la pandémie mondiale, les passionnés sont passés par toutes les émotions. Réjouissante, bouleversante, retour sur le début d’une année pas comme les autres.

En tennis, la tenue du premier tournoi du Grand Chelem en Australie, restait inconnue à cause de violents incendies depuis septembre 2019. Ces catastrophes ont provoqué d’importantes fumées dans l’air et la question du maintien ou non du tournoi s’est alors posée. Malgré le « oui » de l’organisation, les qualifications ont tourné au fiasco, Dalila Jakupovic était prise d’une quinte de toux à plusieurs reprises lors d’un match et devait abandonner. Chez les femmes, Sofia Kenin a pris le meilleur sur Gauff, Jabeur et Barty avant de défier Muguruza en finale. Face à l’Espagnole, l’Américaine, même menée d’un set (4-6) a renversé la vapeur (4-6, 6-2, 6-2) et s’est offert son premier tournoi du Grand Chelem. Chez les hommes, Novak Djokovic partait favori. Le Serbe a imposé son rang en écartant Schwartzman, Raonic et Federer en demi-finale. Opposé à Dominic Thiem, Novak Djokovic a été malmené mais il a trouvé les ressources suffisantes pour remporter, en cinq sets (6-4, 4-6, 2-6, 6-3, 6-4), son 17eme Grand Chelem, à trois du record de Roger Federer.

Le séisme Kobe

Le mois de janvier n’était pas encore terminé que le ciel s’abattait encore sur notre tête. Personne n’y a cru ni même ne voulait y croire finalement. Et puis TMZ, le site people confirmait l’information. Kobe Bryant et l’une de ses filles, Gianna, étaient victimes d’un accident d’hélicoptère où neuf personnes au total, périssaient dans le crash de l’appareil. La mort de l’ancien arrière des Lakers est un tremblement de terre pour la planète sport ainsi qu’aux Etats-Unis. Dès lors, une pluie d’hommages et de témoignages venant du monde entier, se déversait sur les réseaux sociaux pour le quintuple champion NBA. Parmi toutes ces marques d’affection, les mots de Michael Jordan, de LeBron James et surtout de Shaquille O’Neal resteront graver dans le marbre. Comme un symbole, les Los Angeles Lakers de LeBron James ont remporté les Finales NBA contre le Miami Heat (4-2) l’an dernier.

L’arrêt des compétitions

Le monde a de nouveau plongé dans le noir, bousculé par la progression d’un virus venu de Chine. Chaque pays se prépare alors à des moments compliqués qui s’avéreront ravageurs. La santé est prioritaire mais le monde du sport craint pour ses activités et finalement se trouve, comme dans beaucoup de pays, à l’arrêt. Dans une année marquée par les Jeux Olympiques à Tokyo au Japon et l’Euro 2020 de football, tout le monde se pose des questions mais personne n’a la réponse. Face aux choix de plusieurs pays de suspendre le sport et dans un souci de calendrier, l’UEFA annonce le report en 2021, de l’Euro avant que le Premier ministre japonais Shinzo Abe ne fasse de même avec les Jeux Olympiques.