Rsum des principales informations conomiques du mercredi 30 dcembre 2020 – Foot 2020

19

Zurich (awp) – Principales informations économiques de la journée, résumées par awp:

AUTOMOBILE: Le loueur de véhicules Herold, filiale d’Emil Frey chargée de l’activité en Suisse du groupe Hertz, va supprimer 115 sur 495 postes, soit près d’un quart de ses effectifs. Une partie des suppressions de postes a été effectuée par des départs en retraite et des départs volontaires. “L’activité de location de véhicules est directement impactée par la pandémie de coronavirus”, a indiqué à AWP le groupe Emil Frey, confirmant une information du portail d’information Inside Paradeplatz.

AÉRONAUTIQUE: L’année 2020 a été couronnée de succès pour le constructeur aéronautique Pilatus et les perspectives pour l’exercice à venir sont solides, estime le président du conseil d’administration Oscar Schwenk dans une interview accordée à la Luzerner Zeitung. Alors que l’industrie aéronautique souffre des effets de la crise du coronavirus, Pilatus a le vent en poupe. “Aux Etats-Unis en particulier, de plus en plus de sociétés achètent leurs propres avions d’affaires, notamment en raison de l’incertitude qui entoure les liaisons aériennes”, explique M. Schwenk. Les femmes et hommes d’affaires semblent également craindre les risques de contagion dans de gros avions.

CONJONCTURE: De l’avis des analystes financiers, l’économie suisse demeure résiliente malgré les vents contraires déclenchés par la pandémie de Covid-19. Un solide rebond conjoncturel est attendu l’année prochaine, dans une contexte d’inflation atone et de taux d’intérêts toujours aussi bas. Le franc devrait continuer à s’apprécier face au dollar, malgré l’accusation de manipulation de devise brandie par les Etats-Unis à l’encontre de la Suisse, plus particulièrement de la Banque nationale suisse (BNS), indiquent Credit Suisse et l’institut CFA, se basant sur le sondage mensuel mené auprès des analystes financiers. La stabilité est attendue pour la paire euro-franc.

CONJONCTURE: L’économie suisse devrait encore souffrir de la crise pandémique en début d’année prochaine, d’après le Centre de recherches conjoncturelles KOF. L’institut a toutefois établi son baromètre au-dessus des prévisions des analystes en fin d’année. Le baromètre conjoncturel KOF atteint 104,3 points en décembre, soit 0,6 point de plus qu’en novembre.

PHARMA: Une autorisation dès janvier au sein de l’Union européenne du vaccin anti-Covid développé par le groupe Astrazeneca avec l’université d’Oxford, qui vient d’être approuvé au Royaume-Uni, semble peu probable, a estimé l’Agence européenne des médicaments (EMA). “Aucune autorisation de mise sur le marché formelle n’a encore été soumise à l’EMA” pour ce vaccin, signifiant qu’un calendrier n’a pas pu être établi pour le moment, a indiqué à l’AFP l’agence basée à Amsterdam.

DEVISES ÉLECTRONIQUES: Le bitcoin, la première des cryptomonnaies, poursuivait son ascension et a atteint un nouveau record, porté par l’appétit des marchés pour le risque, après avoir vu sa valeur quasiment quadrupler depuis le début de l’année. Le bitcoin coûtait 27.667,81 dollars vers 12H05 GMT (13H05 HEC), quelques heures après avoir atteint un sommet historique à 28.572,10 dollars, selon les données compilées par l’agence Bloomberg.

DEVISES: Le dollar américain reculait à son plus bas niveau en deux ans et demi face à plusieurs devises, comme l’euro et la livre, la valeur refuge souffrant de l’appétit pour le risque qui règne sur le marché. Vers 10H45 GMT (11H45 HEC), le dollar reculait de 0,25% face à l’euro à 1,2280 dollar pour un euro, après avoir touché son plus bas niveau depuis avril 2018 à 1,2295 dollar. Depuis le début de 2020, le dollar perdait 8,71%.

awp