Smic, vélos, soldes, APL… ce qui change au 1er janvier 2021 – Euro 2020

29
Livre photo de nu artistique de la collection Nu & Beauté. Avec de jolies jeunes filles dans un bain noir aux reflets colorés.
Comment Maîtriser Votre Excitation, Contrôler Votre Ejaculation et Augmenter Votre Endurance au Lit et Donner Plusieurs Orgasmes à Votre Partenaire Dès Ce Soir, en Utilisant une Méthode 100% Efficace

Cette nouvelle année entérine un certain nombre de mesures décidées par le gouvernement. De la hausse du tarif du timbre à la mise en place des repas à 1 euro pour les étudiants boursiers, tour d’horizon des changements en 2021.

Comme chaque début de mois, et surtout comme chaque début d’année, de nouvelles réglementations et changement de tarifs entrent en vigueur.

> Hausse du Smic

Comme annoncé par le Premier ministre Jean Castex le 15 décembre dernier, le salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) augmente de 0,99 % au 1er janvier (contre 1,2 % au 1er janvier 2020), soit une hausse d’environ 15 euros, pour atteindre un peu plus de 1554 euros bruts par mois.

> Prime de précarité dans la fonction publique

Dès cette année 2021, les contractuels de la fonction publique auront droit à une prime de précarité, c’est-à-dire une prime de fin de contrat à durée déterminée. Le montant de l’indemnité de fin de contrat est fixé à 10 % de la rémunération brute globale.

> Report des soldes

Pour cause de crise sanitaire, les soldes d’hiver sont décalées au 20 janvier et non au 6 janvier.

> Fin du fonds de solidarité aux entreprise

Sauf revirement de dernière minute, le fonds de solidarité destiné à aider les entreprises va cesser, sauf pour les entreprises toujours fermées comme les restaurants ou les cinémas.

> Baisse des impôts de production

Dénoncés de longue date par le patronat, les impôts de production payés par les entreprises baissent de 10 milliards d’euros, avec la réduction de moitié de la contribution sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE), soit -7 milliards d’euros, et la baisse de moitié des impôts fonciers (CFE) pesant sur les sites industriels (-3,3 milliards).

> Dons d’invendus

Les obligations de dons des invendus sont étendues aux commerces de gros dont le chiffre d’affaires est supérieur à 50 millions d’euros. Des procédures de suivi et de contrôle de la qualité des dons deviennent obligatoires.

Famille/Santé

> Revalorisation des plafonds de ressources pour les allocations familiales

Les plafonds de ressources pris en compte pour l’attribution des allocations familiales en 2021 sont revalorisés de 1 % par rapport à 2020. Pour connaitre le détail des plafonds, rendez-vous sur cette page.

> Repas à 1 euro pour les étudiants boursiers

Annoncé par le Premier ministre lors de son discours de politique générale du 15 juillet dernier, les étudiants boursiers vont pouvoir bénéficier en 2021 d’un repas à 1 euro dans les restaurants universitaires et les cafétérias universitaires (Crous).

> Remboursement des prothèses auditives

Prévu depuis janvier 2019, le remboursement intégral (reste à charge zéro) par la Sécurité sociale et les complémentaires santé de certaines prothèses auditives va entrer pleinement en action. Certaines prothèses, car les modèles les plus chers ne seront pas remboursés en totalité.

> Fin du remboursement de l’homéopathie

Les spécialités et préparations homéopathiques ne seront plus prises en charge par l’Assurance maladie. Leur taux de remboursement avait déjà été abaissé de 30% à 15% début 2020.

Argent

> Tarifs en hausse

Les tarifs réglementés de vente de gaz d’Engie augmentent de 0,2 % en moyenne au 1er janvier 2021 tandis que les prix du timbre continuent de grimper (12 centimes de plus pour une lettre prioritaire et 11 centimes pour une lettre verte).

De la même façon, les prix du tabac évoluent : certaines marques font ainsi passer le prix du paquet de 20 unités de 9,50 euros à 9,60 euros, d’autres de 9,90 euros à 10,50 euros et d’autres encore de 10 euros à 10,10 euros.

> Renforcement du malus auto

Le malus auto est renforcé pour les véhicules les plus émetteurs de CO2. Le seuil de déclenchement du malus à l’achat est abaissé à 133 gCO2/km, contre 138 actuellement.

Le malus maximum à l’achat passe de 20.000 à 30.000 euros pour les véhicules les plus polluants, au-dessus de 219 gCO2/km. Les acheteurs d’électriques ou d’hybrides sont en revanche favorisés par la prolongation des aides publiques jusqu’au 1er juillet 2021, jusqu’à 7.000 euros pour une voiture électrique.

Logement

> Mise en place des APL “en temps réel”

La réforme des aides au logement va finalement entrer en vigueur dès le 1er janvier. Concrètement, les aides personnalisées au logement (APL), les allocations de logement familiale (ALF) ou encore les allocations de logement sociale (ALS) seront désormais calculées sur la base des ressources des 12 derniers mois et non plus sur celle des revenus perçus deux ans plus tôt. Une actualisation des données sera effectuée tous les trimestres.

> Baisse de la taxe d’habitation

Les 20% de ménages les plus aisés vont commencer à voir leur taxe d’habitation diminuer cette année. Ceux qui sont mensualisés constateront cette baisse de 30% dès janvier. En 2023, plus aucun Français ne paiera la taxe d’habitation pour sa résidence principale.

> Aide à la rénovation énergétique

Dans le cadre du plan de relance, le dispositif “MaPrimeRénov'” va être élargi à tous les propriétaires. Il permet d’obtenir des aides à la rénovation thermique des logements. “Pour les foyers les plus modestes, l’aide peut aller jusqu’à 90% du devis, puis elle descend à 75%, 60% et à 40% pour les ménages les plus aisés” expliquait la ministre du Logement Emmanuelle Wargon.

> La douche à l’italienne obligatoire dans les logements neufs

Pour permettre une meilleure accessibilité aux personnes à mobilité réduite, les douches à l’italienne (sans bord) vont devenir obligatoire dans les logements neufs. Cela se fera en deux temps : les appartements en rez-de-chaussée et les maisons individuelles en lotissement pour le 1er janvier avant que la mesure ne soit étendue aux appartements en étages (et desservis par ascenseur) au 1er juillet.

> Crédit sur les bornes de recharge électrique

Les ménages propriétaires ou locataires qui installent des bornes de recharge pour véhicules électriques sur l’espace de stationnement de leur résidence principale pourront bénéficier d’un crédit d’impôt. Ce dispositif plafonné à 300 euros et 75% du coût de l’installation, succède au crédit d’impôt transition énergétique (CITE).

Loisirs/Vie pratique

> Marquage des vélos

Dès le 1er janvier prochain, tous les vélos neufs devront être marqués pour lutter contre les vols.

> L’arrivée de la publicité ciblée

La publicité poursuit son entrée dans le paysage audiovisuel français, avec un accord entre TF1 et Orange qui prendra effet le 1er janvier. Pour rappel, la mise en place de la publicité ciblée a été acceptée par le gouvernement en échange de nouveaux investissements par les chaînes pour concurrencer les services vidéo comme Netflix.

> Nouvelles règles pour les drones

L’Europe uniformise ses règles pour les drones en 2021. Poids, enregistrement, âge minimal du pilote… les normes sont complexes.

> Nouveaux produits plastiques interdits

Pailles, couverts, touillettes, boîtes à sandwich, couvercles de boissons, tiges pour ballons, confettis et piques à steak en plastique sont interdits. Un délai de six mois est réservé aux distributeurs pour écouler leurs stocks. Les entreprises et établissements publics ne pourront plus distribuer de bouteilles en plastique.

> Mise en place d’un indice de réparabilité

Une note sur 10 sera apposée sur les produits, leur emballage ou à proximité du prix. L’objectif est d’atteindre 60% de taux de réparation des produits électriques et électroniques. Cinq produits pilotes ont été désignés: lave-linge, téléviseurs, smartphones, ordinateurs portables et tondeuses à gazon.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business