Solvay: flux de trésorerie record en 2020 et nouvel objectif d’économies pour 2024, Actualité des sociétés – Euro 2020

236

PARIS (Agefi-Dow Jones)–Le groupe de chimie Solvay a relevé mercredi son objectif d’économies à horizon 2024 et annoncé prévoir de nouvelles cessions d’actifs, après avoir enregistré un flux de trésorerie disponible record en 2020 en dépit des perturbations causées par la crise sanitaire sur ses activités.

“En janvier, Solvay a lancé un nouveau chapitre de sa transformation stratégique visant à aligner sa structure” à son plan de marche défini par le plan “GROW”, a indiqué le chimiste dans un communiqué.

Cette démarche se traduira par une réduction nette d’environ 500 postes d’ici la fin de 2022 et permet au groupe de porter son objectif d’économies de 300 à 500 millions d’euros pour la période s’étalant de 2020 à 2024. Les économies réalisées par Solvay ont atteint 175 millions d’euros l’an passé.

“La crise a nécessité une adaptation rapide de nos priorités, et notamment l’accélération des mesures d’économies et de génération de cash”, a expliqué Ilham Kadri, la directrice générale de Solvay.

Grâce à une discipline continue dans la gestion du fonds de roulement, une réduction des charges d’impôts, une diminution des dépenses d’investissement et des charges pour retraites, le groupe a enregistré un flux de trésorerie disponible record l’an passé. Intégrant pour 260 millions d’euros d’éléments non récurrents, il s’est établi à 963 millions d’euros, en hausse de 58,8% sur un an et supérieur de 7% à l’objectif fixé par les dirigeants.

Le flux de trésorerie disponible de l’exercice en cours devrait toutefois s’inscrire en baisse, pour se situer entre 600 et 650 millions d’euros, en raison d’une base de comparaison défavorable, de la hausse des charges de restructuration et de la reprise des dépenses d’investissement, a prévenu Solvay. Pour 2021, les analystes anticipaient un flux de trésorerie disponible de 597 millions d’euros.

Fort désendettement

Bénéficiant de l’attention portée par les dirigeants à la gestion de la trésorerie et de la finalisation de la vente des actifs du groupe dans les polyamides à BASF, la dette nette de Solvay a diminué de 22% l’an passé, à 4,2 milliards d’euros au 31 décembre 2020.

Au chapitre des cessions, Solvay a indiqué mercredi sa volonté de vendre au premier semestre six activités dans des produits de base, dont le chiffre d’affaires annuel total est d’environ 300 millions d’euros.

L’activité de carbonate de soude va pour sa part être organisée en une structure juridique distincte et entièrement contrôlée. “Toutes les options sont ouvertes”, a répondu Ilham Kadri, interrogée par l’agence Agefi-Dow Jones sur l’avenir de cette activité dont le chiffre d’affaires s’est établi à 1,45 milliard d’euros en 2020 et qui a suscité des spéculations par le passé.

Baisse limitée des marges

En raison de l’impact de la crise sanitaire sur les volumes dans les secteurs de l’avion civile, du pétrole et du gaz, le résultat net sous-jacent de Solvay a accusé une chute de 42,5% en 2020, à 618 millions d’euros.

Dans le même temps, l’excédent brut d’exploitation (Ebitda) sous-jacent s’est établi à 1,95 milliard d’euros, en recul de 16,2% mais légèrement supérieur aux prévisions des analystes, qui visaient 1,93 milliard d’euros. En données organiques, soit à périmètre et taux de change constants, cet indicateur a reculé de 14% en 2020.

Selon Solvay, la crise sanitaire a eu un impact total de 434 millions d’euros sur son Ebitda sous-jacent l’an passé, après prise en compte des mesures d’économies de coûts liées au personnel et des dépenses indirectes. Les dirigeants ont indiqué anticiper un Ebitda sous-jacent compris entre 520 et 550 millions d’euros pour le premier trimestre de 2021, contre 579 millions d’euros un an plus tôt.

En 2020, le chiffre d’affaires a reflué de 12,5% en données publiées et de 10,1% à périmètre et changes constants, à 8,97 milliards d’euros, malgré une croissance de 3% en Chine. Le taux de marge d’Ebitda est ainsi ressorti à 21,7% en 2020, en baisse limitée de 1 point de pourcentage sur un an. “Nous avons démontré la résilience de nos activités”, a commenté Ilham Kadri.

Lors de sa prochaine assemblée générale, Solvay proposera le versement d’un dividende de 3,75 euros par action au titre de l’exercice 2020. Un acompte de 1,50 euro par action a déjà été versé aux actionnaires au titre de ce dividende le 18 janvier dernier.

-Dimitri Delmond, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 31; ddelmond@agefi.fr ed: VLV

COMMUNIQUES FINANCIERS DE SOLVAY:

http://www.solvay.com/fr/investors/news_and_results/results/index.html

Agefi-Dow Jones The financial newswire

Dow Jones Newswires

February 24, 2021 01:01 ET (06:01 GMT)