Terrible nouvelle pour Macron : LREM subit une hémorragie financière et perd plus d’1 million d’euros en une année – Euro 2020

296
Terrible nouvelle pour Macron : LREM subit une hémorragie financière et perd plus d'1 million d'euros en une année - Euro 2020

Le parti d’Emmanuel Macron, LREM, est en train de subir une véritable hémorragie financière. En une année, le parti a perdu un peu plus d’1 million d’euros 

A un an de la présidentielle française, le parti LREM traverse une crise financière sans précédent marquée par la récente démission de plusieurs sénateurs et députés qui ont pris leur distance avec le parti présidentiel dont ils ne partagent plus l’idéologie. Ce départ assez important noté ces dernières années a des conséquences très négatives sur la caisse du parti qui a perdu un peu plus d’1 million d’euros en un an.

C’est du moins la révélation faite par Capital.fr. En effet, d’après cette source qui cite un décret publié ce 25 février sur le site de LegiFrance, en 2020, LREM a touché une dotation d’un montant de 22 millions d’euros. Une année plus tard, en 2021, le parti n’a touché que 20,9 millions d’euros.

Dans son article, Capital.fr nous apprend que l’enveloppe de l’aide publique aux partis s’élève à 66 millions d’euros répartis comme suit : 32 millions d’euros sont distribués en fonction des résultats obtenus par les partis politiques lors des législatives de 2017. “Grâce à ses 6 millions de suffrages – chaque voix rapporte 1,42 euro – LREM a encaissé environ 10 millions d’euros en 2021. Un chiffre stable depuis le début de la législature”, note Capital.fr

La répartition de la seconde dotation s’élève à 34 millions d’euros. Sur cette dotation, Capital.fr explique : “elle (la dotation) tient compte du nombre de parlementaires qui déclarent, une fois par an, leur rattachement financier à un parti. Chaque député et chaque sénateur rapporte un peu plus de 37.000 euros par an au groupement politique qu’il choisit de subventionner”.

Et d’ajouter : “cette manne est donc susceptible d’évoluer tous les ans. C’est là que le bât blesse pour le mouvement présidentiel. Alors qu’il avait été crédité de 12,1 millions d’euros en 2020, En marche ! n’a reçu que 10,8 millions cette année. En cause, la baisse du nombre de parlementaires qui subventionnent le mouvement : ils ne sont plus que 292 (272 députés et 20 sénateurs) contre 326 (301 députés, 25 sénateurs) en 2020.”

D’après la même source, LREM a perdu 190 000 euros au Sénat où il a perdu 5 sénateurs et à l’Assemblée nationale, c’est 1,1 million d’euros de subvention qui disparaissent. Parmi les députés ayant tourné le dos à Emmanuel Macron, figurent pour la plus tard des responsables issus de la gauche qui ont rallié les Ecologistes. Une situation extrêmement difficile pour un parti qui peine à rassembler et dont le leader, Emmanuel Macron, a été très fragilisé par la crise sanitaire.

Pour lire le décret, cliquez sur le lien suivant : Décret

L’auteur de cet article est aussi l’auteur du livre : “Covid-19 : le monde d’après sera une dictature”. Une très pertinente analyse géopolitique sur la gestion totalitaire de la pandémie à lire absolument. Pour acheter le livre, merci de cliquer sur le lien suivant : Livre COVID