jeudi, 2 juillet 2020
Accueil A la Une Un journaliste de la BBC se reconvertit dans le commentaire de course...

Un journaliste de la BBC se reconvertit dans le commentaire de course de manchots – Foot 2020

13



Publié le


Mis à jour le

Un journaliste de la BBC se reconvertit dans le commentaire de course de manchots
Photo by Danny James / Getty Images


Andrew Cotter, qui commente généralement les rencontres de tennis pour la chaîne britannique, a choisi une reconversion très particulière.

Le monde du sport est encore très largement à l’arrêt dans de nombreux pays du monde. Une période de vaches maigres pour les journalistes spécialisés qui sont privés de Roland-Garros, des Jeux olympiques ou encore de l’Euro 2020 de Football, tous initialement prévus cet été. Le journaliste Andrew Cotter s’est donc reconverti dans le commentaire de documentaires animaliers. Une petite expérience qui fait le buzz sur les réseaux sociaux, relève The Guardian.

Le journaliste a en effet mis à contribution sa voix bien connue des amateurs de sports sur la BBC pour commenter une parade de manchots pygmées qui rentrent dans leur tanière. “En tête de parade, l’écart entre les premiers manchots se réduit sur ces dunes de sable qui pourraient leur offrir la victoire ce soir”, explique Andrew Cotter. La séquence filmée sur l’île australienne de Phillip Island semble notamment avoir pour objectif de faire de la publicité au parc zoologique australien qui est fermé depuis le début de l’épidémie de coronavirus. Si le site devrait rouvrir sous peu, les contraintes sanitaires liées à l’épidémie devraient peser sur le tourisme en Australie.

>> A lire aussi – Une annulation des JO de Tokyo serait un coup dur pour Paris 2024

Andrew Cotter s’était déjà livré à un exercice du genre au début du mois d’avril en filmant ses deux labradors Olive et Mabel. La vidéo sur laquelle les deux animaux étaient en train de mâchouiller un os compte aujourd’hui la bagatelle de 19 millions de vues. Un “terrible” affrontement entre les deux animaux qui a visiblement ouvert de nouveaux horizons au journaliste.

>> A lire aussi – “Piéger les chats” : la nouvelle idée du patron des chasseurs ne passe pas


©
Capital