Voile: la Belgique vice-championne d’Europe de course au large en double mixte – Foot 2020

17
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode

Jonas Gerckens et Sophie Faguet n’ont été battus que par la France, samedi à Gênes. L’an dernier, seule l’Autriche avait devancé le voilier des « Red Dolphins » qui poursuivent leur préparation olympique.

Il était 10h45, ce samedi, à Gênes, quand les « Red Dolphins », Sophie Faguet et Jonas Gerckens, ont franchi en 2e position la ligne d’arrivée de l’Euro de course au large en double mixte. Seule la France a devancé le duo. L’an dernier, c’est derrière l’Autriche que celui-ci avait achevé cette compétition qui sera olympique à partir de Paris 2024.

Lancée mercredi, entre Gênes et la Corse, avec le contournement de plusieurs îles italiennes au programme, la compétition a été très soutenue dès le début de cette 2e édition de l’Euro. L’Espagne, la France, la Belgique et l’Italie se sont rapidement dégagés du reste de la flotte. La plus grande difficulté de cette édition fut la météo très capricieuse. Le vent était très faible et très irrégulier. Des conditions qui demandent une attention de tous les instants aux skippers, à l’affût du moindre souffle de vent pour faire la différence.

« Je suis à la fois très heureuse et très fatiguée », confiait Sophie Faguet à l’arrivée. « Il y a eu une très belle bataille sur la fin avec la France et l’Espagne ! »

Jonas Gerckens : « C’était du haut niveau ! »

De son côté, le plus Breton des Liégeois, Jonas Gerckens, confiait : « Je dois dire que se battre en régate avec Marie Riou (NDLR : vainqueur de la Volvo Ocean Race – Jo Londres et Rio en match-racing) et Iker Martinez (NDLR : médaillé olympique en Chine et en Grèce en 49er), c’est quand même du haut niveau. C’était très éprouvant car il y avait des petits airs durant toute la course. Il a fallu faire de gros choix stratégiques et à d’autres moments compter un peu sur la loterie de la météo. On a plutôt bien tricoté tout au long de cette régate. Il faudra revenir pour la médaille d’or, mais la, nous sommes très contents ! »

Objectif Paris 2024

Cette course de 3 jours et 3 nuits est calquée sur le modèle olympique prévu pour Paris 2024. La course au large en double mixte fera, en effet, son entrée aux JO de 2024 pour la première fois de l’histoire des jeux. Tout comme l’épreuve de Paris, l’Euro de course au large a emmené les skippers des différentes nations sur des bateaux similaires (ce fut également le cas des voiles et du poids embarqué à bord). Voilà qui explique pourquoi cette compétition attire de plus en plus de skippers de haut niveau.