Worldline – 2020 : une année remarquable – Résultats annuels 2020 – Championnat d’Europe de Football 2020

40

2020 : une année remarquable

Résultats 2020 : tous les objectifs atteints ou dépassés
Chiffre d’affaires résilient dans le contexte Covid-19
2 748 millions d’euros, -4,6% en organique

EBO : 700 millions d’euros, 25,5% du chiffre d’affaires, +60 points de base

Flux de trésorerie disponible : 349 millions d’euros1,
Taux de conversion de l’EBO +200 points de base (50%)

Pleine exécution de la trajectoire stratégique
Acquisition transformante d’Ingenico et exécution rapide du plan d’intégration

Revue stratégique de l’activité terminaux de paiement en cours

Alliance majeure en Australie avec la banque ANZ

Objectifs 2021 basés sur une normalisation
progressive au S2 2021
Croissance organique du chiffre d’affaires de l’ordre de 5% ou plus

De l’ordre de 200 points de base d’amélioration de la marge d’EBO
par rapport au proforma 2020 (23,9%)

Taux de conversion de l’EBO en flux de trésorerie disponible de l’ordre de 50%

Bezons, le 24 février 2021 – Worldline [Euronext : WLN], leader dans le secteur des paiements, annonce aujourd’hui ses résultats annuels 2020.

Gilles Grapinet, Président-Directeur Général de Worldline a déclaré : « 2020 a été une année charnière pour Worldline et je suis dans ces circonstances très satisfait des résultats 2020 que nous publions aujourd’hui. Tous les objectifs annuels communiqués dès le 28 avril 2020 ont été atteints ou dépassés, attestant de la résilience du Groupe dans le contexte de la pandémie de Covid-19. De plus, ces résultats démontrent le plein engagement des salariés de Worldline pour surmonter collectivement les moments difficiles que nous traversons. Je voudrais les en remercier chaleureusement.

L’acquisition d’Ingenico constitue bien entendu le développement stratégique le plus important de Worldline cette année. Le déploiement de nos plans d’intégration et de synergies progresse rapidement et plus que jamais, nous couvrons désormais l’ensemble de la chaîne de valeur des paiements, avec des positions de marché exceptionnelles dans les paiements en ligne, l’acquisition pour les marchands et le traitement des transactions. Cette acquisition positionne Worldline de manière idéale et au moment opportun afin de bénéficier de la transformation structurelle de nos marchés.

Je suis en effet satisfait de voir l’accélération des tendances de fond en faveur des paiements numériques et du e-commerce. Cette dynamique incite notre industrie à se renouveler et Worldline participe d’ailleurs activement à des initiatives clés, telles que l’EPI, l’Euro Digital ou encore EDPIA, laissant entrevoir de nouvelles perspectives prometteuses à long terme.

En 2021, avec une amélioration progressive de la situation sanitaire, Worldline va se concentrer sur le renforcement de son profil de croissance et de profitabilité, s’appuyant notamment sur une exécution rapide et sans faille de l’intégration d’Ingenico. En parallèle, nous maintiendrons une dynamique forte dans nos initiatives de transformation avec la finalisation de la revue stratégique de l’activité de terminaux de paiement et la poursuite de la consolidation du secteur. »

Chiffres clés 2020

Pour l’analyse de la performance du Groupe, le chiffre d’affaires et l’Excédent Brut Opérationnel (EBO) de 2020 sont comparés au chiffre d’affaires et à l’EBO de 2019 à périmètre et taux de change constants. La performance de Worldline en 2020, est décrite ci-après :

En millions d’euros   2020 2019 Variation
         
Chiffre d’affaires*   2 748 2 881 -4,6%
         
EBO*   700 716  
% du chiffre d’affaires   25,5% 24,9% +60 bps
         
Résultat Net Part du Groupe   164 311  
% du chiffre d’affaires publié   6,0% 13,1%  
         
Résultat net part du Groupe normalisé**   361 301 +20,2%
% du chiffre d’affaires publié   13,1% 12,6% +50 bps
         
Flux de Trésorerie Disponible***   349 288 +21,3%
% de l’EBO publié   49,8% 47,8% +200 bps
         
Trésorerie Nette   -3 165 -641  

* 2019 à périmètre et taux de change constants
** ajusté, pour leur part Groupe, des coûts de réorganisation, de rationalisation, d’intégration et d’acquisition, de la charge relative aux paiements fondés sur les actions, de l’amortissement de la relation clients et des brevets
*** excluant 54,3 millions d’euros de coûts d’acquisitions d’Ingenico

En 2020, le chiffre d’affaires de Worldline s’est élevé à 2 748 millions d’euros. Tout au long de l’année, l’activité du Groupe a été impactée par les mesures liées à la Covid-19 et à ses effets sur les économies européennes, principalement durant le deuxième trimestre et, dans une moindre mesure, durant le quatrième trimestre de l’année. Face à cette situation inédite, le Groupe a tiré parti de sa résilience et de son modèle économique diversifié ainsi que de son organisation axée sur le client pour proposer rapidement des solutions adaptées au contexte sanitaire. En conséquence, la décroissance organique du chiffre d’affaires sur l’année a été limitée à -4,6%.

L’Excédent Brut Opérationnel (EBO) du Groupe a atteint 700 millions d’euros, soit 25,5% du chiffre d’affaires représentant une augmentation de +60 points de base par rapport à 2019 à périmètre et taux de change constants. Cette performance solide, comparée à l’objectif de 2020 d’atteindre environ le même pourcentage que celui de 2019, reflète la transformation en cours et les plans de synergie du Groupe combiné. En outre, de fortes actions ont été menées pour adapter la base de coût afin d’atténuer l’impact de la Covid-19 sur la profitabilité, tout en continuant à investir dans des projets stratégiques pour alimenter la croissance future.

Le résultat net part du Groupe s’est élevé à 164 millions d’euros, diminuant de 147 millions d’euros, comparé au résultat net de l’année 2019 qui intégrait deux éléments exceptionnels non récurrents :

  • Un bénéfice de +118 millions d’euros lié à l’ajustement de juste valeur de la contrepartie éventuelle liée à l’acquisition de SIX Payment Services ;
  • Un bénéfice de +24 millions d’euros lié à l’ajustement de juste valeur d’actions de préférence Visa.

Le résultat net part du Groupe normalisé, hors éléments exceptionnels, s’est élevé à 361 millions d’euros (+61 millions d’euros par rapport à 2019) ou 13,1% du chiffre d’affaires (+50 points de base d’amélioration).

Le flux de trésorerie disponible en 2020 a été de 295 millions d’euros, incluant 54 millions d’euros de coûts de transaction de l’acquisition d’Ingenico. En excluant ces coûts, le flux de trésorerie du Groupe a augmenté de +21,3% par rapport à 2019, représentant un taux de conversion de cash à l’EBO de 49,8% (flux de trésorerie disponible divisé par l’EBO), bien supérieur à l’objectif annuel d’atteindre environ le même pourcentage de conversion d’EBO que celui de 2019 (47,8%) et représentant une forte amélioration de +200 points de base à comparer à 2019.

La dette nette du Groupe à la fin de l’année s’est élevée à 3 165 millions d’euros. La variation en 2020 de la dette nette est principalement liée au flux de trésorerie disponible généré au cours de l’année, la partie cash des acquisitions d’Ingenico et Gopay, ainsi qu’à l’ajustement de prix relié à l’acquisition de SPS.

Performance 2020 par Ligne de Services

    Chiffre d’affaires   EBO   EBO %
                         
En millions d’euros   2020 2019* Variation organique   2020 2019* Variation organique   2020 2019* Variation organique
                         
Services aux Commerçants   1 245,6 1 349,2 -7,7%   309,9 315,8 -1,9%   24,9% 23,4% +150 pts
Services Financiers   904,0 918,2 -1,6%   281,7 308,0 -8,5%   31,2% 33,5% -240 pts
Mobilité & Services Web Transactionnels   324,5 334,8 -3,1%   47,6 51,9 -8,4%   14,7% 15,5% -90 pts
Solutions & Services de Terminaux de paiement   273,7 279,1 -1,9%   88,6 72,1 +23,0%   32,4% 25,8% +660 pts
Coûts centraux           -27,8 -31,3 -11,1%   -1,0% -1,1% +10 pts
                         
Worldline   2 747,8 2 881,3 -4,6%   699,9 716,5 -2,3%   25,5% 24,9% +60 pts

* à périmètre et taux de change constants

Services aux Commerçants

Le chiffre d’affaires des Services aux Commerçants en 2020 s’est élevé à 1 246 millions d’euros, représentant une décroissance organique de -7,7%. L’essentiel de la diminution a été en Acquisition Commerçants et dans une moindre mesure en Services Numériques, impactés par un nombre réduit de transactions d’acquisition commerçants en Europe continentale en raison des mesures liées au Covid-19, en particulier pour les commerçants des secteurs du voyage, du commerce de détail et de l’hôtellerie. En ce qui concerne les activités d’Acceptation de Paiement en Ligne et Omni-canal, la situation a été contrastée avec un chiffre d’affaires globalement croissant, soutenus par de plus forts volumes de transactions de l’e-commerce pour les produits et services numériques et sur les marketplaces, et ce malgré un manque de volumes de transaction sur certains marchés comme le voyage et l’hôtellerie.

Au cours du dernier trimestre de l’année, les Services aux Commerçants ont continué à accompagner leurs clients afin d’accélérer leurs plans de digitalisation avec, notamment :

  • McDonald’s : Implémentation de solutions de paiement sans contact dans leurs restaurants drive en Belgique, un service et une solution d’acceptation basés sur les terminaux Valina ;
  • Olymp : Déploiement d’un service complet de paiement en magasin et en ligne dans cinq pays européens (Allemagne, France, Autriche, Hongrie et aux Pays-Bas) ;
  • Auchan : Déploiement de solutions d’acceptation omni-canal avec des services à valeur ajoutée (routage intelligent et réconciliation financière) dans plus de 500 magasins en France, représentant plus de 300 millions de transactions traitées par an.

En décembre, le Groupe a annoncé une alliance commerciale stratégique majeure avec la banque ANZ en Australie par le biais d’une joint-venture détenue à 51% par Worldline. Grâce à cette opération, le Groupe va prendre le contrôle de l’activité services aux marchands d’ANZ pour fournir des produits, plateformes et services de pointe à son très large portefeuille de commerçants.

L’EBO des Services aux Commerçants en 2020 s’est élevé à 310 millions d’euros, soit 24,9% du chiffre d’affaires, représentant une amélioration de +150 points de base. Malgré le sévère impact du Covid-19 sur le chiffre d’affaires, la Ligne de Services a pu fortement améliorer sa profitabilité par le biais :

  • D’actions spécifiques et opérationnelles de contrôle de coûts, notamment sur les coûts de personnels et les dépenses discrétionnaires (ex. marketing et communication) ;
  • de synergies additionnelles résultantes de la deuxième année du programme d’intégration de SIX Payment Services ;
  • des premières synergies découlant de l’intégration d’Ingenico ; et
  • des impacts des actions transversales d’amélioration de la productivité.

Services Financiers

Le chiffre d’affaires des Services Financiers a fait preuve de résilience avec une décroissance organique limitée à -1,6% au cours de l’année, atteignant 904 millions d’euros. La performance de chaque division a continué à être contrastée. D’une part :

  • Les Paiements Non-cartes n’ont quasiment pas été affectés par la situation COVID-19, le chiffre d’affaires de la division a ainsi fortement cru, soutenu par à une augmentation des volumes et une montée en puissance de contrats, notamment UniCredit.
  • Suite aux changements de comportement des consommateurs engendrés par la COVID-19, les volumes d’authentifications liés aux transactions de paiement de l’e-commerce et à la DSP2 ont fortement augmenté et soutenu la croissance au cours des derniers mois de l’année. Des volumes de transactions élevés ont également été traités sur les plateformes de courtage électronique de Worldline notamment en rapport avec la forte volatilité des marchés boursiers. En conséquence, une forte croissance à deux chiffres a été enregistrée dans les Services Bancaires Numériques.

D’autre part, le chiffre d’affaires lié aux activités de traitement des transactions par carte (Traitement Emetteurs et Traitement Acquéreurs) a fortement baissé du fait de l’impact de la pandémie sur les volumes de transaction ainsi que d’une réduction de l’activité projet et des dépenses discrétionnaires des banques.

L’activité commerciale des Services aux Commerçants au T4 est restée forte avec des contrats gagnés et renouvelés tels que PSA Payment Services Austria. Après de nombreuses années de partenariat fructueux dans le domaine des paiements par carte, Worldline va accompagner PSA Payment Services Austria dans l’expansion de son portefeuille d’activités. Au sein de ce nouvel accord, Worldline va aussi fournir des services essentiels pour le nouveau programme e-identity de PSA, qui vise à tirer profit des relations des banques avec leurs consommateurs pour des services d’identification de confiance. Malgré la situation difficile qui subsiste, un niveau important d’activité et d’investissements a été maintenu tout au long de l’année sur des projets clés de transformation et une nouvelle organisation de la Ligne de Services a été mise en place au second semestre, afin de générer des améliorations sur la profitabilité structurelle dans le futur.

L’EBO de Services Financiers est resté élevé en 2020 avec 31,2% du chiffre d’affaires, atteignant 282 millions. Néanmoins, étant la Ligne de Services ayant la plus grande proportion de coûts fixes, la division a été la plus impactée par la baisse des volumes, particulièrement au sein des divisons paiements par carte, conduisant à une détérioration organique de la profitabilité de -240 points de base. De plus, des investissements importants ont été réalisés pour la phase de montée en puissance de larges contrats récemment signés. Afin d’atténuer ces effets, de fortes mesures ont été prises en terme de suivi des coûts de base et de gestion du personnel.

Solutions et Services de Terminaux de paiement

La Ligne de Services créée le 1er novembre 2020 a annoncé un chiffre d’affaires pour les deux derniers mois de l’année de 274 millions d’euros, enregistrant globalement une performance solide de -1,9% d’évolution organique avec les dynamiques régionales suivantes :

  • En Europe, Moyen Orient et Afrique, des volumes résilients ont été enregistrés en Europe de l’Ouest, alimentés par plusieurs projets en France ainsi qu’un basculement vers le sans contact en Allemagne. L’Europe de l’Est a connu une dynamique de marché positive et continue, soutenue par un cycle de renouvellement. En parallèle, les ventes au Moyen Orient et en Afrique ont été nourries par l’exécution du projet gagné en 2020 de terminalisation en Arabie Saoudite.
  • En Asie Pacifique, la situation a été très contrastée, présentant une grande résilience en Australie avec un bon niveau d’activité pour les principaux clients bancaires, se traduisant en particulier par une dynamique solide d’ANZ et du renouvellement de sa flotte actuellement en cours. Dans les autres régions, l’activité a continué à souffrir, notamment des conséquences du Covid-19, en particulier en Chine, en Inde et en Asie du Sud-Est.
  • Les ventes en Amérique Latine ont performé de manière globalement résiliente, soutenues par une très forte dynamique qui perdure en Amérique Centrale et en Argentine, avec des gains de parts de marché ainsi que l’équipement en cours dans ces pays et l’exécution réussie du pipeline de projets. Ceci a permis de compenser en grande partie la normalisation au Brésil, qui a suivi le pic d’activité de 2019.
  • Enfin, l’Amérique du Nord a continué à tirer les bénéfices du cycle de renouvellement de l’EMV malgré les délais de déploiement des terminaux liés à la situation sanitaire des clients.

Au cours du quatrième trimestre de l’année, la Ligne de Services a continué à mettre en œuvre la feuille de route de transformation du modèle commercial basé sur le cloud et facturé à l’usage (Payment Platform as a Service – PPaaS). Cette transformation va s’accélérer grâce à la contribution des équipes de développeurs d’Easypymtz, un actif acquis au quatrième trimestre.

En terme de profitabilité, Solutions et Services de Terminaux de paiement a délivré une forte performance avec un EBO atteignant 89 millions d’euros, représentant 32,4% du chiffre d’affaires. La Ligne de Services a bénéficié d’une répartition géographique favorable ainsi que de la poursuite du plan de reprise lancé au S2 2019 (discipline de tarification plus stricte et amélioration de la performance d’achat), et l’effet du programme de contrôle de coût Covid-19 lancé en 2020.

Mobilité & Services Web Transactionnels

Le chiffre d’affaires de Mobilité & Services Web Transactionnels a atteint 325 millions d’euros, en décroissance organique de -3,1%, avec une évolution contrastée entre chacune de ses 3 divisions.

Le chiffre d’affaires de e-Consommateur & Mobilité, a connu une croissance forte à deux chiffres, grâce à l’augmentation de contrats « Contact » pour des solutions d’interaction consommateur omni-canal sécurisées, ainsi que des solutions de santé numérique, notamment en Allemagne.

Cette forte performance n’a pas pu complètement compenser la baisse de chiffre d’affaires des Services Numériques de Confiance due à la réduction du nombre de projets induite par le passage de contrats en phase d’exécution, ainsi que des activités de Billetterie Electronique qui restent sévèrement impactées par la situation sanitaire actuelle au Royaume-Uni et en Amérique Latine avec des volumes de billets de train et de bus extrêmement faibles et une réduction massive du nombre de projets des clients.

Au cours du quatrième trimestre, l’Agence de Service et de Paiement (ASP), une institution publique française a renouvelé Worldline dans la construction et l’exploitation d’une plateforme évolutive aidant le programme public à délivrer des chèques énergie à 5 millions de citoyens français en situation de précarité au cours d’une campagne de 5 semaines.

L’EBO de Mobilité et Services Web Transactionnels s’est élevé à 48 millions d’euros, représentant 14,7% du chiffre d’affaires. La Ligne de Services a été capable de compenser la pression sur ses marges liée à la baisse du chiffre d’affaires grâce à un plan d’optimisation de coûts fixes et variables.

Des progrès significatifs dans l’intégration d’Ingenico

Grâce à la méthodologie éprouvée Day-one readiness de Worldline et à la mobilisation totale des équipes des deux sociétés dans la préparation de l’intégration, Worldline a pu opérer comme une seule et même entreprise dès le 2 novembre, permettant ainsi l’exécution des programmes d’intégration et de synergies dans les délais convenus.

Le Groupe a rapidement commencé l’intégration des équipes et la transformation de ses activités Services aux Commerçants, au travers d’une nouvelle organisation commerciale verticalisée par marché, s’appuyant sur des équipes produits transverses (acquisition, acceptation et services digitaux) pour fournir les meilleures solutions, combinant puissance industrielle et innovation métiers. En parallèle, de nombreux projets de convergence des plateformes technologiques ont été lancés.

Tous ces axes de travail devraient générer les premiers impacts positifs sur l’EBO en 2021 avec 66 millions d’euros de contribution attendue, notamment grâce à la déduplication des projets de développement, la massification des achats ou encore la transformation des fonctions support et de back-office.

Revue stratégique de l’activité des terminaux de paiement en cours

Le Groupe a lancé la revue stratégique de son activité Solutions et Services de Terminaux de paiement (TSS) dès la finalisation de l’acquisition le 28 octobre 2020, comme prévu. Cette revue est en bonne voie et Worldline envisage de l’avoir mené à son terme en 2021.

Scénario de tendance du chiffre d’affaires 2021

Les objectifs 2021 sont basés sur les hypothèses suivantes :

  • Au 1er semestre 2021 :
    • restrictions gouvernementales strictes au cours du T1, incluant des fermetures des commerces non-essentiels, couvre-feux, et restrictions aux frontières dans la plupart de nos pays clés ;
    • allègement partiel des restrictions au cours du S1, en particulier au T2 2021 ;
    • aucune activité significative en matière de voyages intra-européens ;
    • pas de voyages intercontinentaux ;
    • accélération des campagnes de vaccinations.
       
  • Au 2nd semestre 2021 :
    • assouplissement des restrictions nationales avec la fin des restrictions pour les commerces non-essentiels, fin des couvres feux et des restrictions aux frontières ;
    • voyages intra-européens entièrement autorisés et retour progressif des flux de voyageurs ;
    • aucune activité significative en matière de voyages intercontinentaux.

Ces hypothèses devraient conduire aux tendances suivantes de chiffre d’affaires :

  • croissance organique au S1 2021 stable ou légèrement négative ;
  • croissance organique au S2 2021 à deux chiffres environ.

Objectifs 2021

Les objectifs 2021 sont basés sur le scénario de chiffre d’affaires décrit ci-dessus et sont les suivants :

  • Croissance organique du chiffre d’affaires : de l’ordre de 5% ou plus
     
  • Marge d’EBO : de l’ordre de +200 points de base d’amélioration par rapport à la marge d’EBO proforma 2020 de 23,9%
     
  • Flux de trésorerie disponible : taux de conversion d’EBO de l’ordre de 50%

Annexes

Chiffre d’affaires du T4 2020 par Ligne de Services

En millions d’euros   T4 2020 T4 2019* Variation organique
         
Services aux Commerçants   492 523 -6,1%
Services Financiers   237 247 -4,0%
Mobilité & Services Web Transactionnels   83 87 -4,5%
Solutions & Services de Terminaux de paiement   274 279 -1,9%
         
Worldline   1 086 1 137 -4,5%

* à périmètre et taux de change constants

Réconciliation du chiffre d’affaires et de l’EBO statutaire de 2019 avec le chiffre d’affaires et l’EBO 2019 à périmètre et taux de change constants

Pour l’analyse des performances du Groupe, le chiffre d’affaires et l’Excédent Brut Opérationnel (EBO) de 2020 sont comparés avec le chiffre d’affaires et l’EBO de 2019 à périmètre et taux de change constants. La réconciliation entre le chiffre d’affaires et l’EBO publiés de 2019 et le chiffre d’affaires et l’EBO à périmètre et taux de change constants est présentée ci-dessous (par Ligne de Services) :

    Chiffre d’affaires   EBO
                     
En millions d’euros   2019 Effet de périmètre Effet de change 2019*   2019 Effet de change Effet de change 2019*
                     
Services aux Commerçants   1 119,4 229,3 0,5 1 349,2   265,3 49,2 1,3 315,8
Services Financiers   918,4 -0,9 0,7 918,2   307,2 0,0 0,8 308,0
Mobilité & Services Web Transactionnels   0,0 302,4 -23,4 279,1   0,0 74,4 -2,4 72,1
Solutions & Services de Terminaux de paiement   343,8 0,0 -9,0 334,8   53,4 0,0 -1,5 51,9
Coûts centraux             -23,7 -7,6 0,0 -31,3
                     
Worldline   2 381,6 530,9 -31,2 2 881,3   602,1 116,0 -1,7 716,5

* à périmètre et taux de change constants à décembre 2020
** aux taux de change de décembre 2019

Au cours de l’année, comparé à 2019, l’appréciation de l’Euro par rapport à la plupart des monnaies internationales a été partiellement compensée par sa dépréciation par rapport au franc suisse. Les effets de périmètre sont liés à la consolidation d’Ingenico depuis le 1er novembre 2020, et dans une moindre mesure à GoPay depuis le 1er septembre 2020.

Conférence téléphonique

La Direction Générale de Worldline vous invite à une conférence téléphonique en anglais sur les résultats annuels 2020 du Groupe, le mercredi 24 février 2021 à 08h00 (CET – Paris).

La conférence téléphonique sera accessible par webcast:

Royaume-Uni (Local): +44 (0) 844 481 9752  
France (Local): +33 (0)1 70 70 07 81  
Allemagne (Local): +49 (0)69 22 22 26 25  
Etats-Unis (Local): +1-646-741-3167  
   

Code: 6667035

Après la conférence, la réécoute du webcast sera disponible sur worldline.com, rubrique Investisseurs.

Prochains évènements

  • 21 avril 2021                 Chiffre d’affaires du premier trimestre 2021
  • 20 mai 2021                 Assemblée générale annuelle des actionnaires
  • 27 juillet 2021               Résultats du premier semestre 2021
  • 19 octobre 2021           Chiffre d’Affaires du troisième trimestre 2021

Contacts

Relations Investisseurs

Laurent Marie
+33 7 84 50 18 90
laurent.marie@ingenico.com

Benoit d’Amécourt
+33 6 75 51 41 47
benoit.damecourt@worldline.com

Communication

Sandrine van der Ghinst
+32 499 585 380
sandrine.vanderghinst@worldline.com

Presse

Hélène Carlander
+33 7 72 25 96 04
helene.carlander@worldline.com

A propos de Worldline

Worldline [Euronext : WLN] est le leader du marché européen dans le secteur des services de paiement et de transaction, et le 4ème acteur mondial des paiements. Avec sa couverture mondiale et son engagement en faveur de l’innovation, Worldline est le partenaire technologique de choix des commerçants, des banques et des acquéreurs tiers, ainsi que des opérateurs de transports publics, des agences gouvernementales et des entreprises industrielles, tous secteurs confondus. Worldline peut compter sur le talent de ses 20 000 collaborateurs répartis dans plus de 50 pays pour offrir à ses clients, où qu’ils soient, des solutions durables, fiables et sécurisées sur l’ensemble de la chaîne de valeur des paiements, favorisant ainsi la croissance de leur entreprise. Les offres de Worldline dans les domaines des Services aux Commerçants ; des Solutions et Services de Terminaux de paiement ; des Services Financiers et de la Mobilité & Services Web Transactionnels, incluent les solutions online et physiques d’acquisition commerciale nationale et paneuropéenne, les solutions de traitement des transactions de paiement hautement sécurisées, un large portefeuille de terminaux de paiement, ainsi que des services de billetterie électronique et des services numériques dans l’environnement industriel. Le chiffre d’affaires proforma 2020 de Worldline s’élève à 4,8 milliards d’euros. worldline.com

La raison d’être de Worldline est de concevoir et exploiter des services de paiement et de transactions numériques pour contribuer à une croissance économique durable et renforcer la confiance et la sécurité dans nos sociétés. Worldline les rend respectueux de l’environnement, accessibles au plus grand nombre, tout en accompagnant les transformations sociétales.

Avertissements

Le présent document contient des informations de nature prévisionnelle auxquelles sont associés des risques et des incertitudes, y compris les informations incluses ou incorporées par référence, concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur qui peuvent impliquer que les résultats attendus diffèrent significativement de ceux indiqués dans les informations de nature prévisionnelle. Ces risques et incertitudes sont liés à des facteurs que les sociétés ne peuvent ni contrôler, ni estimer de façon précise, tels que les conditions de marché futures ou le comportement d’autres acteurs sur le marché. Les informations de nature prévisionnelle contenues dans ce document constituent des anticipations sur une situation future et doivent être considérées comme telles. Ces déclarations peuvent se référer aux plans, objectifs et stratégies de Worldline, de même qu’à des événements futurs, des revenus à venir ou encore des synergies ou des résultats qui ne constituent pas une information factuelle à caractère historique. La suite des évènements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans le Document d’Enregistrement Universel 2019 déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 29 avril 2020 sous le numéro de dépôt D.20-0411 et de son Amendement déposé auprès de l’AMF le 6 août 2020 sous le numéro de dépôt D.20-0411-A01.

Les croissances organiques du chiffre d’affaires et de l’EBO sont présentées à périmètre et taux de change constants. L’excédent brut opérationnel (EBO) est présenté tel que défini dans le Document d’Enregistrement Universel 2019. Tous les montants sont présentés en millions d’euros sans décimale. Cette présentation peut aboutir à des écarts d’arrondis entre les chiffres présentés dans les différents tableaux et leurs totaux ou sous-totaux. Les objectifs 2021 sont exprimés à périmètre et taux de change constants et conformément aux méthodes comptables du Groupe.

Worldline ne prend aucun engagement et n’assume aucune responsabilité s’agissant de la mise à jour de l’information contenue dans ce document au-delà de ce qui est prescrit par la réglementation en vigueur.

Le présent document ne constitue ni une offre de vente ou d’achat ni une sollicitation de vente ou d’achat de titres aux Etats-Unis ni dans aucun autre pays. Les valeurs mobilières ne pourront être vendues aux Etats-Unis en l’absence d’enregistrement ou de dispense d’enregistrement au titre du U.S. Securities Act de 1933, tel que modifié (le « U.S. Securities Act ») ou au titre de la législation en vigueur dans tout Etat des Etats-Unis. Les valeurs mobilières qui pourraient être offertes dans le cadre de toute opération n’ont pas et ne seront pas enregistrées au titre du U.S. Securities Act ou de toutes lois sur les valeurs mobilières dans tout Etat des Etats-Unis et Worldline n’envisage pas d’effectuer une quelconque offre au public de valeurs mobilières aux Etats-Unis.

Les procédures d’audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification est en cours d’émission


1 Excluant les coûts de transaction d’acquisition d’Ingenico de 54 millions d’euros

Worldline - 2020 : une année remarquable - Résultats annuels 2020 - Championnat d'Europe de Football 2020

Worldline - 2020 : une année remarquable - Résultats annuels 2020 - Championnat d'Europe de Football 2020