Alors que Serena Williams se prépare à entrer sur le terrain de l’US Open, tout le monde fait un numéro d’échauffement

35

Un numéro un mondial et champion en titre est rarement l’échauffement à l’US Open, mais ce fut le cas lundi alors que Daniil Medvedev a joué le deuxième violon de Serena Williams, qui se rend sur le terrain plus tard après avoir laissé entendre que le match pourrait être son dernier.

Williams, 40 ans, a déclaré dans un Vogue article début août qu’elle « évoluait loin du tennis » mais n’a jamais confirmé l’US Open comme son dernier événement.

Pour les fans de tennis, cependant, le message était clair – l’US Open serait l’endroit où la gagnante du Grand Chelem à 23 reprises tirerait sa dernière révérence.

Désireux d’assister à ce qui pourrait bien être le dernier match de compétition de Williams, des milliers de fans ont afflué lundi au Billie Jean King Tennis Center pour son affrontement en début de soirée contre la Monténégro Danka Kovinic.

Après la publication de l’horaire du premier jour avec Williams prévu pour un départ à 19 heures, heure locale, site de revente de billets StubHub a déclaré avoir vu une augmentation immédiate de la demande pour la session du soir de lundi.

  • ⦿
    A LIRE AUSSI: Medvedev bat Kozlov pour atteindre le deuxième tour de l’US Open
  • ⦿
    A LIRE AUSSI: Murray bat Cerundolo, sujet aux erreurs, pour atteindre le deuxième tour de l’US Open

Les deux premiers jours de jeu à Flushing Meadows commandent un prix moyen des billets vendus plus élevé (224 $) que les deux premiers jours en 2021 (157 $), mais les places sur le terrain pour l’ouverture de Williams coûtaient 1600 $. « Avec l’excitation grandissant autour du match de premier tour de Serena Williams contre Danka Kovinic, nous voyons plus de trois fois la demande pour le premier jour de l’US Open par rapport au premier jour de l’année dernière », a déclaré Adam Budelli, porte-parole de StubHub Raconté Reuter dans un e-mail.

A lire :  La perte de choc coûte à Medvedev le rang de numéro un, Nadal bat Evans à Indian Wells

Le jour d’ouverture de n’importe quel Grand Chelem s’accompagne d’un bourdonnement identifiable avec de l’action en cours sur chaque terrain et des caisses enregistreuses bourdonnantes.

Mais à travers les vastes terrains du centre de tennis Billie Jean King, ce buzz s’est amplifié et s’est accru alors que les fans étourdis attendaient avec impatience de voir Williams, largement considérée comme la plus grande joueuse féminine de tous les temps.

Autour du Baseline Bar à l’extérieur du terrain du stade Arthur Ashe, les discussions se sont concentrées sur un seul sujet, peu de gens ayant remarqué le match entre Medvedev et l’Américain Stefan Kozlov, jouant sur le jumbo-tron.

« Est-ce vraiment son dernier match (Williams) ? Je ne le crois pas », a interrogé un fan de tennis en sirotant un cocktail Honey Deuce à 22 $, déclenchant un débat qui s’est poursuivi jusqu’à ce qu’un autre tour soit commandé.

Tout sera révélé plus tard, mais la retraite ne sera pas nette.

Une défaite contre Kovinic, 80e, ne mettra pas fin à la carrière de Williams ni à Flushing Meadows, l’ancien numéro un mondial devant également jouer en double lors du dernier majeur de la saison avec sa sœur aînée Venus.