Andrey Rublev atteint les demi-finales de l’Open de Washington

32

La tête de série Andrey Rublev a gagné deux fois vendredi pour atteindre les demi-finales de l’ATP et de l’Open de Washington WTA, éliminant les Américains Maxime Cressy et JJ Wolf lors de la mise au point de l’US Open. Le numéro 8 mondial Rublev a battu Cressy 6-4, 7-6 (10/8) en une heure et 42 minutes avant d’éliminer Wolf 6-2, 6-3 en 78 minutes.

« Je n’ai pas passé beaucoup de temps sur le court », a déclaré Rublev à propos de son total de trois heures. « C’était la clé principale aujourd’hui. »

La pluie de jeudi soir a imposé un double devoir à Rublev et à plusieurs autres, mais les tempêtes de vendredi ont fourni à chacun une pause opportune entre les matchs. Rublev, dont la seule autre journée de deux victoires était à Washington en 2018, a traversé le premier set contre Wolf en 28 minutes, puis s’est cassé pour mener 2-1 et s’est envolé à partir de là.

Le prochain sur le chemin de Rublev est le Japonais Yoshihito Nishioka, 96e, qui a battu la 16e tête de série britannique Daniel Evans 7-6 (7/5), 4-6, 7-5 après trois heures et 35 minutes.

« Plutôt que de passer deux matches comme moi plutôt qu’un match comme lui », a déclaré Rublev.

Le finaliste de Wimbledon, Nick Kyrgios, a tiré 35 as en route pour battre le héros local Frances Tiafoe 6-7 (5/7), 7-6 (14/12), 6-2 et atteindre l’autre demi-finale contre le Suédois Mikael, 115e. Ymer. Nishioka s’est amélioré à 5-0 de tous les temps contre l’Anglais classé 40e dans l’affaire interrompue par la pluie pour atteindre sa première demi-finale ATP depuis 2020 à Delray Beach. Son seul titre ATP est venu à Shenzhen en 2018.

A lire :  Open du Mexique: Cam Norrie bouleverse Tsitsipas pour prolonger sa séquence chaude en février

« Je n’ai jamais abandonné et c’est ainsi que je pense avoir gagné », a déclaré Nishioka. « Je me suis juste concentré à faire beaucoup de balles et à jouer de longs échanges. Je savais qu’il ne voulait pas parce qu’il commençait à être fatigué. »

Rebecca Marino cherche un retour lors d'un match contre Daria Saville.

Rebecca Marino cherche un retour lors d’un match contre Daria Saville. | Crédit photo : AP

Rublev vise sa 12e couronne en carrière et son quatrième titre de la saison après Marseille, Dubaï et Belgrade pour égaler les Espagnols Rafael Nadal et Carlos Alcaraz pour le plus de trophées ATP cette année. L’Australien Kyrgios, classé 63e, qui a remporté le plus récent de ses six titres ATP à Washington en 2019, n’a eu besoin que de 14 minutes pour remporter une victoire rapide contre la quatrième tête de série américaine Reilly Opelka 7-6 (7/1), 6-2.

Kyrgios a ensuite survécu à Tiafoe, 27e, après deux heures et demie, en criant « Je veux aller me coucher », dans le troisième set d’un match qui s’est terminé à 1 heure du matin. Tiafoe a remporté les cinq derniers points du bris d’égalité du premier set, le dernier sur son sixième as, et a obtenu quatre balles de match dans le bris d’égalité du deuxième set. Mais Kyrgios a répondu avec un as, un vainqueur du revers, un vainqueur de la volée en coup droit et un vainqueur du retour de service et a forcé un troisième set lorsque Tiafor a envoyé un long coup droit.

Tiafoe, qui a remporté un troisième set plus tôt pour vaincre la huitième tête de série néerlandaise Botic van de Zandschulp, a frappé un coup droit large pour donner à Kyrgios un break pour ouvrir le troisième set et a raté un revers pour laisser tomber un break dans le septième avant que Kyrgios ne tienne pour avancer.

L’Australien a frappé 60 gagnants et a sauvé cinq balles de match en tout.

Ymer, qui a perdu sa seule finale ATP en août dernier à Winston-Salem, a battu l’Américain Sebastian Korda, 54e, 6-2, 5-7, 6-3 après deux heures et 27 minutes.

Raducanu, Azarenka perd

L’Estonienne Kaia Kanepi a battu Anna Kalinskaya 6-7 (4/7), 6-4, 6-3 pour atteindre une demi-finale contre l’Australienne Daria Saville, qui a battu la qualifiée canadienne Rebecca Marino 6-1, 7-5. C’est la première demi-finale de Saville depuis 2018 à Acapulco tandis que Kanepi, son âge et son classement mondial à 37 ans, cherche son cinquième titre WTA en carrière, mais le premier depuis l’Open de Bruxelles 2013.

La numéro 20 mondiale Victoria Azarenka, double championne de l’Open d’Australie, a remporté son premier match contre la Tchèque Tereza Martincova 7-6 (9/7), 6-2, mais sa double candidature a été gâchée par la chanceuse chinoise de 21 ans. perdant Wang Xiyu.

Wang, à la recherche de son premier titre WTA, a renversé Azarenka, 33 ans, 6-1, 6-3. La gauchère classée 95e a atteint sa première demi-finale WTA en juin à Valence.

Wang affrontera ensuite Liudmila Samsonova, 60e au classement, qui a battu Emma Raducanu, 10e championne en titre de l’US Open, 7-6 (8/6), 6-1. La deuxième tête de série britannique de 19 ans cherchait sa première demi-finale depuis son triomphe en Grand Chelem.