Andrey Rublev bat le Britannique Cameron Norrie pour atteindre les quarts de finale de l’US Open

31

Le temps pluvieux n’a pas pu atténuer la forme sublime du Russe Andrey Rublev alors qu’il a battu le Britannique Cameron Norrie 6-4 6-4 6-4 lundi pour atteindre les quarts de finale de l’US Open.

La neuvième tête de série, Rublev, a tiré 11 as dans ce qui s’est avéré être une affaire rapide, ce qui aurait été un soulagement étant donné qu’il avait été étiré à cinq sets lors de deux de ses trois matchs précédents.

Alors que Rublev, 24 ans, a fait une pause dans le deuxième set, la pluie a forcé un arrêt de jeu de 21 minutes alors que le toit rétractable du stade Louis Armstrong glissait lentement en place et que les travailleurs nettoyaient le terrain avant le huitième match.

Rublev était imperturbable, perdant seulement deux de ses premiers points de service dans le troisième set et obtenant la pause critique sur la septième tête de série dans le neuvième match avec un vainqueur du revers superbement placé.

« Aujourd’hui, tout allait de mon côté. Comme quand j’ai besoin de jouer, comme pour faire un bon service, je faisais un bon service. Chaque fois que j’avais besoin qu’il me manque, il manquait », a-t-il déclaré aux journalistes.

« En plus de ça, je jouais bien. »

À la recherche d’un premier titre majeur, les récentes performances de Rublev sur le terrain dur ont brossé un tableau incohérent, alors qu’il s’est écrasé lors de son premier match à Montréal contre le Britannique Dan Evans et a perdu dans les 16 derniers à Cincinnati.

Mais il semblait être pleinement aux commandes de son jeu sur les célèbres courts bleus de New York lundi, avec la favorite locale Frances Tiafoe qui attendait le prochain tour. L’Américain a battu la deuxième tête de série Rafa Nadal.

A lire :  En essayant de récupérer, Djokovic et Murray s'affrontent à l'Open de Madrid

Norrie, septième tête de série, qui a connu une percée dans sa carrière cette année lorsqu’il a atteint une demi-finale du Grand Chelem pour la première fois au All England Club, a déclaré qu’il était « un peu trop détendu et trop peu énergique » dans le match.

« J’ai traversé une étape dans le deuxième set, je ne frappais pas mon revers, il me manquait beaucoup. Les erreurs de mon revers ne me ressemblaient pas. Je peux généralement compter sur ce côté-là », a-t-il déclaré aux journalistes.

« C’était un bon apprentissage pour moi. »