Arianespace annonce un revenu stable en 2020, un carnet de commandes de 3,9 milliards de dollars – Championnat d’Europe 2020

370

Vol Arianespace VA253 transportant Galaxy-30, MEV-2 et BSAT-4b en août 2020.

Arianespace a annoncé un chiffre d'affaires de 1 milliard de dollars (1,2 milliard de dollars) en 2020, soit environ le même niveau de ventes qu'en 2019, dans une mise à jour de fin d'année publiée jeudi. Le lanceur européen a également fait état d'un carnet de commandes de plus de 3,2 milliards d'euros (3,9 milliards de dollars).

Passant en revue ses performances 2020, Arianespace a mis en évidence 10 lancements en 2020: trois par Ariane 5; cinq par Soyouz; et deux par Vega. C'était un de plus que l'année précédente, et ce malgré le fait que le Centre Spatial Guyanais en Guyane française ait été fermé pendant quelques mois en raison de la pandémie de COVID-19.

Neuf lancements ont réussi, mais le 16 novembre Lancement de Vega a connu une anomalie qui a entraîné la perte de deux satellites européens. Au cours de la revue de l'année, Arianespace a annoncé son intention de retourner en vol pour Vega pour la fin du premier trimestre en 2021, et maître d'œuvre Avio mettra en œuvre les recommandations émises par la commission d'enquête sorti en décembre.

Arianespace a également souligné l'ajout de sept satellites de communication commerciaux au carnet de commandes d'Ariane 5 et d'Ariane 6 en 2020, et de cinq réservations institutionnelles (quatre sur la version Ariane 62 d'Ariane 6, et une sur la version Ariane 64). Cela comprend le lancement de trois satellites en bande C pour Intelsat et le lancement de Satellite EUTELSAT-10B.

Le lanceur a également déclaré qu'il se préparait aux opérations du Vega C au début de 2021 et de l'Ariance 6 en 2022, comme annoncé précédemment.

A lire :  Le taux de change entre la livre sterling et l'euro (GBP / EUR) augmente alors que les emprunts britanniques sont révisés à la baisse - Championnat d'Europe 2020

Stéphane Israël, PDG d'Arainespace, a commenté dans le communiqué: «Nous n'avons jamais mis en orbite autant de satellites en une seule année: un total de 166! Nous allons poursuivre et amplifier cette tendance en 2021, avec nos trois lanceurs, plus l'ajout de Vega C, tout en travaillant également activement avec nos partenaires industriels et institutionnels pour nous préparer à l'exploitation en phase stable d'Ariane 6. »