Comment les joueurs ont réagi à l’annonce de la Super League européenne – Foot 2021

293

L’ancien milieu de terrain de Manchester United, Ander Herrera, est l’un des nombreux joueurs à se prononcer sur la formation d’une Super League européenne controversée.

Herrera a joué pour Manchester United de 2014 à 19, après avoir fait 189 apparitions pour les Red Devils.

Il a été annoncé dimanche soir que l’ancien club de Herrera serait impliqué dans la formation d’une Super League européenne.

La compétition proposée a fait l’objet d’une vague de critiques en raison de la mentalité de «magasin fermé» du format de la ligue.

Désormais, Herrera a mené une vague d’acteurs s’exprimant sur les réseaux sociaux.

Daniel Podence et Bruno Fernandes

Lundi, Daniel Podence, des Wolves, a critiqué la compétition sur Instagram, affirmant qu ‘“ il y a des choses pour lesquelles nous ne pouvons tout simplement pas vraiment payer’ ‘.

Le milieu de terrain de Manchester United, Bruno Fernandes, a ensuite republié le message de Podence, expliquant que “ les rêves ne peuvent pas être achetés ”.

Richarlison de Mesut Ozil et Everton

L’ancienne star d’Arsenal, Mesut Ozil, s’est également prononcée sur la formation de la Super League européenne.

Le milieu de terrain de Fenerbahce a déclaré que c’était “ vraiment difficile à comprendre pour tous les fans de football ”.

L’attaquant d’Everton Richarlison a ensuite cité ce tweet, en disant «E isso», ce qui se traduit par «ceci…»

Il a également cité la diatribe de Gary Neville sur Sky Sports hier avec plusieurs emoji applaudissant.

Podolski et Luis Figo

D’anciens footballeurs font également écho aux critiques d’une Super League.

Lukas Podolski a qualifié la compétition d ‘«insulte à ma conviction», avant de demander aux fans de «lutter contre cela».

L’ancien attaquant du Real Madrid et de Barcelone, Luis Figo, a qualifié cette décision de “ gourmande et insensible ”, affirmant que la compétition était “ uniquement destinée aux propriétaires intéressés ”.

Tony Mowbray, directeur de Blackburn

Le patron des Rovers a critiqué les clubs pour leur manque de transparence, affirmant qu’ils avaient des “ réunions sur des centaines de millions de personnes ” tout en ignorant “ les gens qui meurent et souffrent et les clubs qui coulent ”.

SL View – Les critiques vont-elles mettre un terme à une Super League européenne?

Bien que les 12 clubs fondateurs se soient attendus à une réaction négative, ils ne s’attendaient peut-être pas à une réaction aussi généralisée.

Joueurs, fans et médias sont tous unis dans leur condamnation de la nouvelle compétition de lundi.

Cependant, il a été suggéré que les propriétaires ne sont pas surpris par les critiques.

Kaveh Solhekol a déjà cité un membre du conseil d’administration de l’un des clubs impliqués, affirmant que «leur travail consiste à maximiser les profits. Le bien plus large du jeu est une préoccupation secondaire ».

Cela montre le genre de personnes impliquées dans ce projet – toutes motivées uniquement par un gain monétaire.

Nous ne pouvons qu’espérer que le contrecoup donnera à un ou deux clubs des doutes.

Lire aussi: Le drame de la Super League européenne et ce que cela signifie pour le football.