Les paires de quarts de finale sont établies! FC Bayern vs BVB en demi-finale? – Ligue des Champions

270

1/26

Il reste huit équipes! Les matches des quarts de finale de la Ligue des champions ont été déterminés. Le titre se rapproche, mais qui est le favori? Quelles équipes ne sont que des outsiders? Le classement de puissance de la Ligue des champions.

2/26

8e place: FC PORTO (Portugal) – 5 victoires, 1 nul, 2 défaites, 14: 7 buts

3/26

PRO: Les champions portugais en titre et les vainqueurs de coupe ont jusqu’à présent brillé avec une efficacité impitoyable. Dans le rôle d’outsider, Porto se limite à la contre-attaque. Mais: chaque quatrième coup est possible! À l’arrière, Pepe et Chancel Mbemba nettoient tout.

4/26

CONTRA: L’équipe de l’entraîneur Sergio Conceicao est assez limitée par rapport aux meilleures équipes en termes de qualité dans l’effectif. Sans chance, il sera difficile de se qualifier pour une demi-finale de CL pour la première fois depuis le coup d’État de 2004.

5/26

7e place: REAL MADRID (Espagne) – 5 victoires, 1 nul, 2 défaites, 15:10 buts

6/26

PRO: Karim Benzema. L’attaquant français a inscrit 21 buts en 31 matchs de compétition. Il a déjà marqué cinq fois en Ligue des champions (sans pénalité). Sans lui, les chances des Madridistas seraient encore pires (17%).

7/26

CONTRA: En plus de Benzema, il se passe peu de choses sur l’offensive royale. Le jeu du Real, qui est encore très plat, mène rarement au but. Et si tel est le cas, les derniers attaquants manquent à tous les niveaux.

8/26

6e place: BORUSSIA DORTMUND (Allemagne) – 5 victoires, 2 nuls, 1 défaite, 17: 9 buts

9/26

PRO: Après des difficultés initiales, BVB sous Edin Terzic est en voie de guérison. Avec Mo Dahoud et Jude Bellingham, le milieu de terrain semble plus dynamique. Et devant Erling Haaland frappe comme sur la chaîne de montage (10 buts en CL!).

26/10

CONTRA: BVB est toujours aux prises avec des fluctuations de performance. Lors d’une mauvaise journée, le Borussia peut se mettre sous les roues. Les mauvaises passes et les erreurs individuelles sont un facteur de risque dans les jeux BVB. Haaland ne sauve pas toujours BVB non plus.

11/26

5e place: FC LIVERPOOL (Angleterre) – 6 victoires, 1 nul, 1 défaite, 14-3 buts

12/26

PRO: Le système de jeu rend les Reds extrêmement dangereux en mode KO. Garder Sadio Mane, Mo Salah, Diogo Jota et Roberto Firmino sous contrôle sur les matches retour est sacrément difficile. Aucune équipe n’est à l’abri de Liverpool lors d’une bonne journée.

13/26

CONTRA: Voici les mêmes raisons qui ont conduit au crash de la ligue de Liverpool. Blessures (et donc qualité insuffisante, surtout sur la défensive), manque de chance, erreurs individuelles.

14/26

4e place: PARIS SAINT-GERMAIN (France) – 5 victoires, 1 nul, 2 Niederalgen, 18: 8 buts

15/26

PRO: Les joueurs uniques (voir entrée finale 2020). Kylian Mbappe et Keylor Navas ont amené le PSG en quarts de finale contre un Barca en difficulté. Juste à temps pour cela, un autre joueur de différence devrait revenir avec Neymar actuellement blessé.

16/26

CONTRA: le PSG n’a plus évolué depuis le passage de Tuchel à Pochettino. Le PSG a permis plus de 5 tirs au but par match cette saison CL – et a de nouveau eu les nerfs contre le Barça malgré une victoire 4-1 au match aller au match retour.

17/26

3e place: FC CHELSEA (Angleterre) – 6 victoires, 2 nuls, 17-2 buts

18/26

PRO: Chelsea n’a perdu aucun de ses 13 matchs depuis la prise de contrôle de Tuchel à Stamford Bridge. Tuchel a stabilisé la défense des bleus (également grâce à Antonio Rüdiger) et peut compter sur Edouard Mendy pour être soutenu par une défense sûre.

19/26

CONTRA: L’offensive d’un million de dollars est en panne. Tuchel intègre de plus en plus les nouveaux venus Timo Werner, Kai Havertz et Hakim Ziyech ensemble. Le bond espéré des performances ne s’est cependant pas concrétisé. Contre l’Atletico, Olivier Giroud est intervenu avec un coup de pied au-dessus de la tête.

20/26

2ème place: FC BAYERN MÜNCHEN (Allemagne) – 7 victoires, 1 nul, 24: 7 buts

21/26

PRO: Si le FC Bayern applique systématiquement son approche pressante, il est “tout simplement injouable” (entraîneur de la Lazio Inzaghi). L’A-Elf est le mieux équipé et a le finisseur fatal à Robert Lewandowski. FCB a la meilleure utilisation des chances (27 pour cent).

22/26

CONTRA: La domination avec laquelle le Bayern a renversé ses adversaires à Lisbonne en août 2020 a disparu. Flick a de nouveau stabilisé son équipe. Cependant, la défense est encore fragile (41 tirs au but accordés en 8 matchs).

23/26

1ère place: MANCHESTER CITY (Angleterre) – 7 victoires, 1 nul, 17: 1 buts

24/26

PRO: L’équipe est bien préparée après des difficultés de départ. Des joueurs comme Ilkay Gündogan ou Phil Foden atteignent des sommets inimaginables dans leurs nouveaux rôles. City a remporté 24 des 25 derniers matchs compétitifs (1 défaite).

25/26

CONTRA: Pour le moment, on parle peu de Manchester City. La lueur d’espoir pour la compétition: la négligence de City à la fin et la tendance de Pep Guardiola aux erreurs tactiques dans les matchs décisifs.

26/26

CONCLUSION: Manchester City est actuellement l’équipe la plus dominante d’Europe. “La seule équipe que City peut arrêter est probablement le Bayern”, a déclaré l’ancien international anglais Owen Hargreaves. Les deux pourraient se rencontrer en demi-finale.