Chennai Open: la joueuse de tennis indienne Sharmada Balu de retour après 5 ans de pause pour que ça compte

33

Pour la joueuse de tennis indienne Sharmada Balu, entendre les mots « nous vous répondrons » était comme écouter un disque rayé parce qu’il venait de ceux dont elle avait le plus besoin : les sponsors.

« J’étais au sommet de ma carrière, je devais partir à l’étranger pour jouer, mais pour cela, je devais continuer à dépenser de ma poche car personne n’était prêt à me parrainer », raconte Sharmada, 29 ans, qui a dû arrêter de jouer au tennis en raison de sa situation financière.

Lire|La Russe Varvara Gracheva laisse parler la raquette à l’Open de Chennai

Sharmada a ensuite pris une pause de cinq ans du sport vers la fin de 2015 et est passé à un emploi de 9 h à 17 h avec une société en tant qu’analyste de données. « J’ai beaucoup appris sur la vie, comment vit l’autre côté, les gens qui ne sont pas sportifs. Je ne peux même pas commencer à expliquer les leçons que j’ai apprises là-bas.

La professionnelle du tennis a traversé ce qu’elle appelle la période la plus difficile de sa vie. Elle dit qu’il était difficile de supporter la pression à un si jeune âge parce que tout ce qu’elle voulait faire, c’était jouer au tennis. « Je n’avais aucune idée de ce que j’avais fait de mal pour mériter ça », a-t-elle déclaré.

« C’était la pire chose qui pouvait arriver à un joueur de tennis. Mais je ne suis pas du genre à rester les bras croisés, alors je devais faire quelque chose, et c’est à ce moment-là que l’analyse des données est arrivée », explique Sharmada, qui continue de travailler encore aujourd’hui, peut-être parce qu’elle connaît trop bien les réalités d’être une joueuse professionnelle.

A lire :  Les demi-finales de l'Open de Barcelone suspendues à cause de la pluie

« Je n’aurais jamais fait de retour sans Rohan (Bopanna) et Balu monsieur (Balachandran Manikathu), qui est mon entraîneur de la Rohan Bopanna Tennis Academy. »

Lire aussi | Katie Swan à propos de la sortie anticipée d’Emma Raducanu à l’US Open : ne vous inquiétez pas, elle a le temps de continuer

Sharmada a passé les quatre derniers mois à jouer aux États-Unis, réussissant à gravir les échelons du classement ITF. Elle a atteint son meilleur classement de 215 en simple en juillet.

Le joueur remercie la star de tennis indienne Bopanna de lui avoir toujours donné les bons conseils et de l’avoir aidée à s’entraîner chaque fois qu’il est à l’académie de Bangalore. Sharmada espère réussir alors qu’elle fait ses débuts en WTA à l’Open de Chennai en tant que participante générique en double, jouant aux côtés de sa compatriote Riya Bhatia.