Coronavirus. La Région de Lombardie alloue 135 millions d'euros aux licenciements – Varesenoi.it – Championnat d’Europe de Football 2020

304

"Regione Lombardia a acquis le feu vert également des partenaires sociaux pour l'activation du fonds de licenciement et pour le fonds de licenciement dérogatoire en faveur des entreprises lombardes. Cette mesure sera effective rétroactivement et dotée d'une dotation de 135 millions d'euros. "

Cela a été communiqué par le président de la région de Lombardie, Attilio Fontana, à la fin du «  Secrétariat technique du Pacte de développement '', identifié comme un groupe de travail pour la gestion des mesures de lutte contre la crise économique par le coronavirus, qui s'est réuni d'urgence et s'est réuni aujourd'hui au Palazzo Lombardia.

"Notre objectif – il a effacé la conseillère régionale pour le travail, l'éducation et la formation, Melania Rizzoli – doit étendre à tous les travailleurs des outils qui garantissent la fourniture de substituts de revenus qui font défaut en raison de la réduction des activités économiques. En d'autres termes, nous voulons aider les entreprises à mettre fin à leur emploi plutôt que de licencier des travailleurs. Nous pensons que ce n'est qu'ainsi que les besoins des entreprises engagées à garantir leur propre survie peuvent être mis en correspondance avec ceux des travailleurs pour continuer à percevoir des revenus ".

"Pour cette raison, avant même la rédaction du décret-loi destiné à l'origine uniquement à la soi-disant" zone rouge "- at-il expliqué le vice-président de la région, Fabrizio Sala – nous avons demandé et obtenu que les licenciements par dérogation soient reconnus immédiatement sur l'ensemble du territoire de la région de Lombardie ".

"Grâce à l'accord ce matin avec les partenaires sociaux – a ajouté le commissaire Rizzoli – nous voulons dire mise à disposition immédiate des amortisseurs avec effet rétroactif le 23 février, en attendant de le coordonner avec les prochaines mesures gouvernementales que nous attendons dans les prochaines heures ".

"En plus de l'accord sur les amortisseurs en dérogation – il a ensuite expliqué le conseiller régional du budget et des finances, Davide Caparini – avec les partenaires sociaux, nous avons également partagé les propositions que nous entendons faire à la fois lors de la conversion du décret-loi 9/2020, déjà incardiné au Sénat, tant en vue de la prochaine mesure économique déjà annoncée par le gouvernement ".

En plus d'étendre le même fonds de licenciement à au moins 3 mois, car un mois est sensiblement déjà proche de l'échéance (étant donné que le décret du Premier ministre étend les effets sur la réduction des activités économiques jusqu'au 3 avril), Région de Lombardie «demande au gouvernement d'allouer des ressources supplémentaires par rapport aux 135 millions qui sont les économies pour la gestion vertueuse de la saison précédente des amortisseurs en dérogation. En outre, nous demandons de mettre en place des systèmes universels de subventions pour la réduction des activités également pour les propriétaires d'entreprises artisanales, de micro-entreprises et de numéros de TVA ".

"Nous demandons une aide similaire – a conclu le commissaire Fabrizio Sala – également pour les entreprises, avec des critères objectifs tels que la réduction du chiffre d'affaires par rapport à la moyenne des trois années précédentes. Nous avons également partagé d'autres mesures pour répondre aux besoins de liquidité évidents, allant même au-delà de la simple suspension des délais de paiement des contributions, des taxes et des frais ".

Le groupe de travail avec le partenariat social se réunira à nouveau lors d'une vidéoconférence mercredi prochain, pour une mise à jour constante et un suivi continu en faveur des travailleurs et des entreprises lombardes.