Covid: effusion de sang, la Sicile remonte à 34 ans. 2020 noir, chaque Sicilien perd 1.307 euros, -39 mille employés. – le fait Nisseno – Foot 2020

89

ZPour la pandémie, la Sicile paie une énorme facture. L'analyse du CGIA de Mestre, qui a retravaillé les données Istat et Prometeia, est impitoyable: l'effondrement du PIB, selon l'étude, fait reculer la Sicile de 34 ans, (1986) avec une perte de richesse sans égal dans le pays , qui remonte à 22 ans (1998). Sur l'île, la crise provoquée par Covid-19 aurait brûlé 7,5 milliards d'euros en 2020.

En termes de valeur ajoutée, pour la CGIA, chaque Sicilien en un an a perdu 1307 euros (-8,4 points): 1500 euros de moins à Syracuse, 1451 euros à Raguse, 1355 euros à Palerme, -1 352 à Catane et Messine -1,320, a Caltanissetta 1235, à Trapani -1 154, à Agrigente – 1 099, à Enna -1 051 euros. L'occupation s'effondre. La Sicile est la quatrième région des emplois partis en fumée, avec une baisse de 2,9% (-39 000 emplois). La Calabre, la Campanie et le Val d'Aoste font pire.