Daniil Medvedev se bat pour remporter le deuxième titre de l’année

19

Daniil Medvedev a célébré sa première naissance au début du mois avec son deuxième titre ATP de l’année en battant le Canadien Denis Shapovalov 4-6, 6-3, 6-2 lors de la finale de dimanche à Vienne.

L’ancien numéro un mondial de 26 ans a perdu son premier set de la semaine alors que Shapovalov a produit un tennis accrocheur en renversant 21 vainqueurs.

Cependant, Medvedev – dont la femme Daria a donné naissance à une petite fille le 14 octobre – n’a pas cédé et est revenu en trombe pour égaliser le match avec ses propres coups formidables.

Le troisième set a été une procession alors que le Russe a breaké Shapovalov à plusieurs reprises et a finalement remporté le titre avec sa sixième balle de match.

« Je suis vraiment heureux », a déclaré Medvedev, qui avait atteint les quarts de finale lors de la seule autre occasion où il a joué à Vienne.

« Ce match a été le meilleur de la semaine car Denis jouait vraiment irréel jusqu’à probablement 4-3 dans le deuxième set.

« Il a baissé son niveau de peut-être deux pour cent et j’ai pu l’utiliser.

« C’est l’une des meilleures victoires quand vous savez que votre adversaire est au-dessus de vous, mais vous essayez de rester là et de faire ce que vous pouvez. »

Le 15e titre en carrière de Medvedev le prépare bien pour les deux derniers objectifs pour lui cette saison.

Le premier est le Masters de Paris, où il a été vice-champion de Novak Djokovic l’année dernière, qui débute lundi et les finales ATP à Turin du 13 au 20 novembre. Medvedev a remporté cet événement en 2020.

A lire :  Nadal prêt à "mourir" pour retrouver son apogée du tennis

« J’aime jouer sur des terrains durs intérieurs à la fin de la saison », a déclaré Medvedev.

« Je sens que je fais un excellent travail avec mon équipe pour ne pas arriver épuisé.

« J’attends avec impatience les deux derniers tournois de l’année qui sont vraiment importants et je joue généralement bien. »

Pour Shapovalov, c’est sa deuxième défaite en finale ce mois-ci après avoir été battu par le Japonais Yoshihito Nishioka à Séoul et cette défaite ne lui laisse qu’un seul titre, à Stockholm en 2019.