« Des signes positifs » sur l’entrée de l’Australie, selon Novak Djokovic

17

Novak Djokovic, neuf fois champion, a déclaré qu’il y avait des « signes positifs » indiquant que son interdiction d’entrer en Australie pendant trois ans sera levée afin qu’il puisse jouer au prochain Open d’Australie en janvier.

Le Serbe de 35 ans a été expulsé d’Australie à l’approche du tournoi du Grand Chelem cette année au motif que son opposition à la vaccination contre le COVID-19 menaçait la stabilité du pays.

L’ancien numéro un mondial a déclaré qu’il espérait savoir bientôt si sa tentative de faire annuler son interdiction de visa de trois ans par le gouvernement avait été couronnée de succès.

« En ce qui concerne l’Australie, il y a des signes positifs, mais officieusement », a-t-il déclaré au Sportal serbe dans une interview.

« Nous communiquons par l’intermédiaire de mes avocats en Australie. En fait, ils communiquent avec les autorités en charge de mon dossier.

« J’espère avoir une réponse dans les prochaines semaines – quelle que soit cette réponse, mais bien sûr j’espère une réponse positive – afin d’avoir suffisamment de temps pour préparer le début de la saison, si ce début se passe se passer en Australie.

Le ministère australien de l’Intérieur a réitéré à plusieurs reprises sa politique de ne pas commenter les cas individuels.

Djokovic n’est toujours pas vacciné, mais l’Australie a supprimé une règle qui obligeait les voyageurs internationaux à déclarer leur statut de vaccination COVID en juillet.

La députée de l’opposition et ancienne ministre de l’Intérieur, Karen Andrews, a déclaré plus tôt ce mois-ci que lever l’interdiction de Djokovic serait une « gifle » pour les Australiens qui se sont fait vacciner.

A lire :  Nadal dit que sa famille lui a inculqué l'esprit combatif

Le directeur du tournoi de l’Open d’Australie, Craig Tiley, a déclaré plus tôt ce mois-ci que Djokovic serait le bienvenu en janvier s’il pouvait obtenir un visa, mais que Tennis Australia n’était pas en mesure de faire pression en son nom.

Djokovic, désormais classé septième mondial, a confirmé qu’il terminerait sa saison au Masters de Paris et aux finales ATP à Turin et aimerait lancer sa campagne 2023 en Australie.

« Je veux vraiment y aller, j’ai dépassé ce qui s’est passé cette année et je veux juste jouer au tennis, c’est ce que je fais de mieux », a déclaré le vainqueur du Grand Chelem à 21 reprises. « L’Australie a toujours été l’endroit où j’ai joué mon meilleur tennis, les résultats parlent d’eux-mêmes, donc je suis toujours très motivé pour y aller. Cette fois encore plus, donc. « J’espère une réponse positive. »