Djokovic hors de l’US Open, ne peut pas voyager aux États-Unis en raison du manque de vaccination COVID

33

Novak Djokovic ne jouera pas à l’US Open, comme prévu, car il n’est pas vacciné contre le COVID-19 et n’est donc pas autorisé à voyager aux États-Unis.

Djokovic a annoncé jeudi son retrait du dernier tournoi du Grand Chelem de l’année sur Twitter, quelques heures avant la révélation du tirage au sort de l’événement.

« Malheureusement, je ne pourrai pas me rendre à New York cette fois pour l’US Open », a écrit Djokovic, souhaitant bonne chance à ses coéquipiers, et a déclaré qu’il « resterait en forme et dans un esprit positif et attendrait une occasion de concourir à nouveau. ”

Le jeu devrait commencer à Flushing Meadows lundi.

Djokovic est un Serbe de 35 ans qui possède 21 championnats majeurs, un derrière Rafael Nadal pour le record masculin. Trois des trophées de Chelem de Djokovic sont venus à l’US Open, en 2011, 2015 et 2018.

Il y a également été finaliste une demi-douzaine de fois, y compris la saison dernière, lorsque sa poursuite du premier Grand Chelem de l’année civile en tennis masculin depuis 1969 s’est terminée par une défaite en finale contre Daniil Medvedev.

Les citoyens étrangers qui n’ont pas été vaccinés contre le COVID-19 ne peuvent actuellement pas entrer aux États-Unis ou au Canada, et Djokovic a déclaré qu’il ne se ferait pas vacciner, même si cela l’empêche de participer à certains tournois.

A lire :  Medvedev atteint les demi-finales à Cincinnati ; Keys bat la championne de Wimbledon Rybakina

L’Association américaine de tennis a déclaré qu’elle suivrait tout au long les règles gouvernementales concernant le statut de vaccination pour l’Open de cette année. Il n’y a pas de mandat de vaccination lors du tournoi pour les joueurs ou leurs équipes de soutien – ce qui signifie qu’un Américain non vacciné serait autorisé à concourir – et les spectateurs ne seront pas tenus de porter des masques.

Djokovic a raté l’Open d’Australie en janvier après la fin d’une longue saga juridique avec son expulsion de ce pays parce qu’il n’est pas vacciné contre le COVID-19. Il a également participé à quatre tournois importants en Amérique du Nord en 2022, notamment à Montréal et à Cincinnati récemment.

Il a joué à Roland-Garros, où il a perdu en quart de finale contre Nadal, et à Wimbledon, où Djokovic a remporté le titre.

Après avoir battu Nick Kyrgios lors de la finale de Wimbledon le 10 juillet, Djokovic a déclaré qu’il « adorerait » participer au dernier tournoi du Grand Chelem de l’année à Flushing Meadows, mais il a également reconnu : « Je ne prévois pas de me faire vacciner ».

Environ trois semaines plus tard, Djokovic a publié sur les réseaux sociaux qu’il gardait l’espoir d’avoir la chance de jouer à l’US Open, écrivant: « Je me prépare comme si je serai autorisé à concourir, en attendant de savoir s’il y a n’importe quelle chambre pour moi de voyager aux États-Unis. Doigts croisés! »

Djokovic a passé plus de semaines au n ° 1 que quiconque dans l’histoire du classement ATP. Il est n ° 6 cette semaine, en partie parce qu’aucun point de classement n’a été attribué à Wimbledon cette année.

A lire :  Medvedev ignore la menace d'interdiction de Wimbledon

Parmi les autres joueurs qui ne seront pas à l’US Open pour diverses raisons figurent Alexander Zverev, classé n ° 2, le finaliste de 2020 à New York; la championne 2016 Angélique Kerber ; Marketa Vondrousova, finaliste de l’Open de France 2019 ; Gaël Monfils et Reilly Opelka.