Dominic Stricker bat le favori Lorenzo Musetti pour atteindre les demi-finales Next Gen

12

Dominic Stricker, septième tête de série, a bouleversé le favori du tournoi Lorenzo Musetti en cinq sets lors de la finale Next Gen ATP mercredi pour devenir le premier joueur à se qualifier pour les demi-finales.

Stricker a suivi la victoire de mardi sur Jack Draper en battant Musetti 4-3 (5), 4-3 (6), 3-4 (7), 3-4 (6), 4-3 (3). Le joueur suisse, qui a servi 20 as mercredi, a maintenant battu les deux joueurs les mieux classés lors du tirage au sort de Milan.

Encouragé par la foule passionnée à domicile, Musetti semblait être sur le point de revenir après avoir sauvé une balle de match dans le bris d’égalité du troisième set et avoir égalisé le match. Il a également sauvé une autre balle de match lors du bris d’égalité final, mais a réussi un retour large le suivant.

Musetti est le joueur le mieux classé du tournoi de fin d’année pour les joueurs de 21 ans et moins après le retrait du champion du Paris Masters Holger Rune pour être un remplaçant pour les finales ATP.

Au 23e rang, Musetti est également le seul joueur du groupe de huit joueurs classé dans le top 40.

Musetti affrontera Draper lors du dernier tour des matches de la phase de groupes jeudi, le vainqueur prenant l’autre place en demi-finale du groupe rouge. Draper a battu plus tôt Tseng Chun-hsin 1-4, 4-2, 4-3 (2), 4-2.

Dans le groupe vert, l’Américain Brandon Nakashima, quatrième tête de série, est le seul à avoir remporté deux victoires sur deux après une victoire écrasante de 4-1, 4-3 (2) et 4-2 contre Jiri Lehecka.

A lire :  Suresh continue d'impressionner lors des pré-quarts de finale masculins de l'ITF

Francesco Passaro a sauvé trois balles de match en battant son compatriote italien Matteo Arnaldi 4-3 (7), 2-4, 3-4 (4), 4-3 (4,) 4-3 (8).

Il s’agit de la cinquième édition de l’événement, qui propose des séries plus courtes de premier à quatre jeux et d’autres changements de format expérimentaux.

Les nouvelles règles de cette édition incluent aucun changement après le premier match de chaque set et un seul sit-down par set après trois matchs; une horloge de service de 15 secondes après les as, les doubles fautes et les services non retournés ; et coaching pendant le temps d’arrêt médical ou la pause toilette d’un adversaire.