Coupe d’Europe 2020 : Mbappe rebondira après un penalty raté, dit Deschamps – Euro 2020

106

L’attaquant Kylian Mbappe rebondira après avoir raté le penalty décisif lors de la défaite en tirs de barrage de la France contre la Suisse mardi qui a vu le champion du monde quitter l’Euro 2020 lors des huitièmes de finale, a déclaré l’entraîneur de la France Didier Deschamps.

Les Français ont perdu une avance de deux buts pour faire match nul 3-3 en temps réglementaire, et après une prolongation sans but, ils se sont écrasés lorsque le penalty de Mbappe a été sauvé par le gardien suisse Yann Sommer.

EN RELATION| EURO 2020 : la Suisse surprend la France pour organiser les quarts de finale de l’Espagne

Deschamps a déclaré que l’attaquant et le reste de l’équipe apprendraient de leur déception lors du tournoi. “Cela aidera tout le monde je pense. Kylian, même s’il n’a pas marqué de but (à l’Euro), il a été décisif dans de nombreuses actions que nous avons eues, et il a pris la responsabilité de prendre ce penalty”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. .

“Personne n’est vraiment en colère contre lui. J’ai parlé à nos joueurs, nous connaissons la force de cette équipe, nous avons vécu de nombreux moments magnifiques ensemble. Aujourd’hui, ça fait vraiment mal, il y a beaucoup de tristesse”, a-t-il ajouté.

L’entraîneur de 52 ans a rejeté les suggestions qu’aucun des coéquipiers de Mbappe n’est allé le réconforter après que son coup de pied ait été sauvé. “Tout le groupe est uni dans le vestiaire. Personne ne parle de ‘tu as fait cette erreur’ ou ‘tu as fait cette erreur’, Kylian connaît sa responsabilité”, a ajouté Deschamps.

La France menait 3-1 et naviguait avec 15 minutes à faire après un superbe but de Paul Pogba, mais le Suisse obstiné a marqué deux fois pour forcer la prolongation avant de finalement affronter l’Espagne en quart de finale à Saint-Pétersbourg vendredi.

“Aujourd’hui, nous étions contre une équipe suisse forte, ils nous ont posé quelques problèmes en première mi-temps, et bien sûr la France est habituée à avoir des adversaires compacts”, a expliqué Deschamps.

“Nous avons marqué notre deuxième but en seconde période, ce qui a tout changé et, si vous voulez, 10 minutes avant la fin, nous aurions pu mieux gérer notre avantage de deux buts”, a-t-il ajouté.

EN RELATION| EURO 2020 : l’Espagne bat la Croatie 5-3 et se qualifie pour les quarts de finale

Kingsley Coman a frappé la barre dans les dernières secondes du temps réglementaire alors que la chance semblait déserter le champion du monde au moment où elle en avait le plus besoin, mais Deschamps ne s’en plaignait pas.

“En prolongation, nous avons eu quelques dernières chances, et les pénalités sont toujours comme ça. Ça fait mal, mais il faut l’accepter, c’est le football”, a-t-il déclaré.

“La plupart du temps, nous sommes du bon côté, mais aujourd’hui nous ne le sommes pas et tout le monde est vraiment triste. Tout le monde est vraiment déçu”, a-t-il ajouté.