Coupe d’Europe 2020 : Petkovic et Xhaka font l’éloge des créateurs d’histoire suisses après une superbe victoire contre la France – Euro 2020

233

Le retour extraordinaire de la Suisse pour éliminer la France championne du monde du Championnat d’Europe (Euro 2020) mardi a attiré les superlatifs de l’entraîneur et du capitaine après le succès de l’équipe aux tirs au but.

Le manager Vladimir Petkovic et le skipper Granit Xhaka ont salué la réussite de la première équipe suisse à atteindre les huit derniers d’un tournoi majeur depuis qu’elle a accueilli la Coupe du monde en 1954 après s’être battue pour faire match nul 3-3 et avancer 5-4 sur des tirs au but.

EN RELATION| EURO 2020 : la Suisse surprend la France pour organiser les quarts de finale de l’Espagne

“Aucune équipe normale ne serait revenue d’une défaite 3-1 contre les champions du monde”, a déclaré Petkovic, qui a égalé le record du plus grand nombre de matches à la tête de l’équipe de Suisse.

Xhaka a déclaré que l’équipe avait écrit un nouveau chapitre, qui était particulièrement satisfaisant après les critiques cinglantes qui ont suivi sa défaite 3-0 contre l’Italie à Rome le 16 juin lors de son deuxième match du groupe A.

“J’ai toujours dit que cette équipe méritait bien plus que ce que vous pouvez lire”, a-t-il déclaré lors de la conférence de presse d’après-match.

“Il y a eu tellement de discussions sur cette équipe. Ils ont dit que nous étions arrogants mais je peux vous garantir une chose, nous avons vraiment écrit une histoire. Tous les Suisses peuvent être vraiment fiers. Nous avons réalisé quelque chose qui est impossible à décrire avec des mots.

« J’ai eu un sentiment positif et à mon avis, nous avons joué une première mi-temps parfaite. Ensuite, nous avons raté un penalty et concédé trois buts. C’était une gifle mais nous avons commis des erreurs.

“Mais que nous ayons quand même retourné la situation contre une équipe comme la France, avec tous les meilleurs joueurs dans leurs rangs, est tout simplement incroyable”, a ajouté Xhaka.

Il a poursuivi : “C’était la 65e ou la 68e minute, j’ai regardé l’horloge du stade, c’était un corner contre nous et j’ai dit à Yann (Sommer), il faut qu’on se réveille ou tout sera fini.

« Il était trop tôt pour abandonner, il nous restait 25 minutes et je savais que lorsque nous l’avions ramené à 3-2, nous pouvions continuer et égaliser.

“Nous étions la meilleure équipe et nous voulions gagner le match alors en prolongation. Ensuite, au final, nous avons eu la chance d’avoir un excellent gardien pour sauver le penalty.”

EN RELATION| Euro 2020 : Mbappe va rebondir après un penalty raté, dit Deschamps

Petkovic, qui a entraîné le Suisse au cours des sept dernières années, a déclaré que son équipe avait atteint un nouveau niveau. “Je leur demanderai à nouveau la même chose”, a-t-il déclaré à propos du quart de finale de l’équipe avec l’Espagne à Saint-Pétersbourg vendredi.