Euro 2020 : Frank de Boer quitte son poste d’entraîneur des Pays-Bas après une sortie en huitièmes de finale – Euro 2021

99

L’entraîneur des Pays-Bas Frank de Boer a démissionné deux jours après que son équipe a été battue 2-0 par la République tchèque et éliminée en huitièmes de finale du Championnat d’Europe, a annoncé mardi l’association néerlandaise de football KNVB.

Cela s’est produit au milieu de retombées continues pour l’entraîneur néerlandais après que son équipe ait montré des promesses précoces lors du tournoi, mais ait ensuite flatté de tromper.

“Après consultations cet après-midi, il a été décidé que les deux parties se sépareront avec effet immédiat”, a indiqué l’association dans un communiqué.

« Frank de Boer a annoncé qu’il ne voulait pas continuer, ce qui est également conforme au contrat entre les deux parties, qui exigeait une place en quarts de finale. Ce contrat ne sera pas renouvelé », a-t-il ajouté.

À LIRE : Euro 2020 : le chant « It’s Coming Home » une source de pression ou de motivation pour Three Lions ?

De Boer a déclaré qu’il avait décidé de démissionner avant la réunion.

“En prévision de l’évaluation, j’ai décidé de ne pas continuer comme sélectionneur national. L’objectif n’a pas été atteint, c’est clair”, a-t-il déclaré à propos de la défaite à l’Euro.

Les Néerlandais ont remporté leurs trois matches de groupe, mais ont ensuite perdu un match à élimination directe dans lequel ils étaient les grands favoris.

«Quand j’ai été approché pour devenir sélectionneur national en 2020, j’ai pensé que c’était un honneur et un défi, mais j’étais aussi conscient de la pression qui allait m’être imposée dès ma nomination. Cette pression ne fait qu’augmenter maintenant, et ce n’est pas une situation saine pour moi, ni pour l’équipe à l’approche de la qualification pour la Coupe du monde.

Un sondage réalisé mardi dans un journal a montré que 90 % des personnes interrogées pensaient que De Boer devrait partir. Il a bouleversé la sensibilité néerlandaise en abandonnant leur approche traditionnelle du 4-3-3 et en jouant à la place avec une formation en 5-3-2 à l’Euro.

A LIRE AUSSI : Euro 2020 : le patron du football français “ne pense pas” que l’emploi de Deschamps soit menacé

Il a fait grand bruit dans un pays obsédé par l’approche tactique de l’équipe. Alors que De Boer a étouffé le débat lors de la victoire de son équipe en phase de groupes, il a de nouveau été immédiatement critiqué après la défaite de dimanche, non seulement pour avoir abandonné “l’école de football hollandaise” mais aussi pour les remplacements qu’il a effectués dans le match après les Néerlandais. avait fait expulser Matthijs de Ligt.

SUCCESSEUR

« Un successeur doit maintenant être trouvé par moi, après une bonne concertation interne. Il est impératif de le faire, car le 1er septembre, nous jouerons le match de qualification important contre la Norvège à Oslo », a déclaré le directeur du football de la KNVB, Nico-Jan Hoogma.

“Le choix de Frank s’est avéré différent de ce que nous avions espéré”, a-t-il ajouté.

De Boer a succédé à Ronald Koeman l’année dernière, remportant huit des 15 matchs en charge.