Euro 2020 : la Suisse sort la tête haute, selon le manager Petkovic – Euro 2021

63

L’entraîneur suisse Vladimir Petkovic a déclaré que son équipe pourrait quitter le Championnat d’Europe la tête haute après avoir été éliminée par l’Espagne aux tirs au but en quarts de finale vendredi à Saint-Pétersbourg.

Un égaliseur du capitaine Xherdan Shaqiri en seconde période a annulé un but contre son camp et envoyé les équipes en prolongation, mais deux des penaltys suisses ont été arrêtés et un a raté la cible. La Suisse a battu la France aux tirs au but en huitièmes de finale.

“Tous ces joueurs étaient les héros de la soirée. Ils auraient mérité d’aller en demi-finale”, a déclaré Petkovic lors d’une conférence de presse. “Je ne peux pas me plaindre et je tire mon chapeau à l’équipe.”

À LIRE : EURO 2020 : l’Espagnol Unai Simon salue son homologue suisse Yann Sommer

Petkovic a déclaré qu’il ne pouvait pas reprocher à Ruben Vargas d’avoir frappé son penalty au-dessus de la barre lors de la fusillade, affirmant plutôt que son joueur avait fait preuve de force mentale en prenant même un coup de pied après un match aussi long et exténuant.

Les tirs au but de Manuel Akanji et de Fabian Schar ont tous deux été stoppés par le gardien espagnol Unai Simon.

“Nous avons dû dépenser toute notre puissance et notre énergie, et notre énergie s’est un peu épuisée”, a déclaré Petkovic.

“Les coups de pied de pénalité sont une loterie et nous l’avons perdu.”

À LIRE : EURO 2020 : l’Espagne bat la Suisse aux tirs au but pour atteindre les demi-finales

Petkovic a déclaré qu’il n’avait pas correctement vu le tacle à la 77e minute qui a conduit au carton rouge contre Remo Freuler – qui avait une passe décisive pour l’égalisation de la Suisse – mais pensait que cela ressemblait plus à une faute mineure.

Freuler a glissé pour récupérer le ballon mais a rattrapé Gerard Moreno dans le processus.

“Je le remets un peu en question, pour être honnête”, a déclaré Petkovic. “Il (Freuler) l’a peut-être touché un peu.”

L’Espagne affrontera l’Italie à Londres le 6 juillet.