EURO 2020 : le sélectionneur russe estime que les critiques sont méritées après le flop de la Belgique – Euro 2020

37

La Russie méritait les critiques qu’elle a reçues pour sa performance éclatante contre la Belgique lors de son premier match de l’Euro 2020, a déclaré mardi le manager Stanislav Cherchesov, mais a ajouté que l’équipe se préparait bien pour son prochain match contre la Finlande.

La Russie a perdu 3-0 contre la Belgique samedi à domicile à Saint-Pétersbourg, suscitant les critiques des fans et des experts. Le match a mis en évidence le vaste écart de compétences et de talents entre la Belgique, l’équipe la mieux classée au monde, et l’équipe de Cherchesov.

La défense russe s’est effondrée sous la pression de la redoutable attaque belge, soulevant des questions sur les chances de l’équipe de se qualifier pour la phase à élimination directe du groupe B, qui comprend également la Finlande et le Danemark, pour la première fois depuis 2008.

À LIRE : EURO 2020 : le Belge Alderweireld n’attend pas avec impatience le match contre le Danemark

“La critique était méritée”, a déclaré Cherchesov aux journalistes un jour avant que la Russie n’affronte la Finlande à Saint-Pétersbourg.

“Nous avons récupéré du premier match. Maintenant, nous avons un type de préparation absolument différent.”

La Finlande, faisant sa première apparition en phase finale d’un tournoi majeur, a gagné 1-0 lors de son premier match contre le Danemark, un match qui a été éclipsé par l’effondrement sur la pelouse du meneur de jeu danois Christian Eriksen.

Les Finlandais ont gardé six cages inviolées lors des qualifications et le défenseur russe Georgy Dzhikiya a souligné que leur organisation était une force clé.

A LIRE AUSSI : EURO 2020 : les Pays-Bas et l’Autriche cherchent à s’appuyer sur des départs gagnants

“C’est une équipe disciplinée”, a déclaré Dzhikiya. “Ils sont organisés et jouent de manière compacte.”

Cherchesov a ajouté que le défenseur de 38 ans Yuri Zhirkov était très probablement absent pour le reste du tournoi après s’être blessé dans la première moitié du match contre la Belgique.

“La Finlande n’est pas un adversaire facile et elle l’a déjà démontré (contre le Danemark)”, a déclaré Cherchesov.