Euro 2020 : Luis Enrique veut rehausser les espoirs de titre de l’Espagne – Euro 2020

20

L’entraîneur espagnol Luis Enrique a déclaré jeudi qu’il était de son devoir d’élever les attentes de ses joueurs avant le Championnat d’Europe tout en restant catégorique que son équipe avait ce qu’il fallait pour le gagner.

L’Espagne a remporté le tournoi en 2008 et 2012 dans un cycle dominant, qui lui a également permis de remporter la Coupe du monde 2010, mais les attentes sont tempérées cette fois-ci, avec peu de joueurs de cette équipe conquérante faisant son équipe de 24 joueurs.

EN RELATION| Euro 2020 : liste complète des 24 équipes

Le milieu de terrain Rodri a déclaré plus tôt dans la journée que l’Espagne n’était plus un favori pour remporter des tournois majeurs, mais Luis Enrique a déclaré que c’était à lui de changer la mentalité de son équipe.

EN RELATION| EURO 2020 : l’Anglais Alexander-Arnold exclu en raison d’une blessure à la cuisse

“Je dois essayer de le faire croire aux joueurs”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse avant le match amical de vendredi contre le Portugal, détenteur du Championnat d’Europe, au stade Wanda Metropolitano de l’Atletico Madrid.

“Je dois convaincre les joueurs. Mais je suis convaincu que nous allons être très difficiles à battre. Je peux me tromper. Mais je pense que nous faisons partie des six ou sept équipes favorites pour l’emporter.”

Luis Enrique a également déclaré qu’il était enthousiasmé par le retour des supporters pour le match avec le Portugal, avec jusqu’à 15 000 fans autorisés à y assister. Le gouvernement régional de Madrid a levé les restrictions sur les coronavirus imposées aux spectateurs lors des matchs en direct.

EN RELATION| Euro 2020 : l’UEFA ne parvient pas à faire bouger les Danois sur les restrictions aux frontières pour les supporters russes

“C’est quelque chose que nous souhaitons tous. Ce sera un moment spectaculaire”, a-t-il déclaré.

“Nous avons passé plus d’un an sans supporters, et nous avons hâte de voir 15 000 personnes soutenir l’équipe nationale.”