La Belgique claque l’UEFA sur les couleurs de l’arc-en-ciel et prévoit son propre affichage – Euro 2020

14

Le capitaine belge portera les couleurs de l’arc-en-ciel sur son brassard lors du championnat d’Europe dimanche et l’association de football du pays (KBVB) envisage d’autres moyens de montrer sa solidarité avec le mouvement LGBTQ.

Le KBVB a critiqué le refus de l’UEFA d’éclairer le stade de Munich aux couleurs de l’arc-en-ciel pour le match de l’Euro 2020 de l’Allemagne contre la Hongrie mercredi pour protester contre une loi anti-LGBTQ en Hongrie.

“Nous sommes totalement en désaccord avec la décision de l’UEFA et allons probablement jouer dimanche avec un groupe arc-en-ciel”, a déclaré mercredi le porte-parole Stefan van Loock.

“L’UEFA aurait dû autoriser l’affichage des couleurs de l’arc-en-ciel dans le stade allemand”, a-t-il ajouté.

À LIRE : Euro 2020 : l’Allemagne accueille la Hongrie alors que le sport et la politique se mélangent

Le maire de Munich, Dieter Reiter, a tenu à souligner la législation hongroise interdisant le matériel scolaire censé promouvoir l’homosexualité et le changement de genre et restreignant les médias à diffuser ce contenu dans des programmes accessibles aux mineurs.

L’Allianz Arena est configurée pour permettre à l’extérieur et à la toiture d’être éclairés en couleurs, mais l’instance dirigeante du football européen a décliné la demande, proposant à la place des dates alternatives.

“S’ils se disent qu’ils sont pour l’intégration, l’égalité et la transparence, alors cela aurait été la manière appropriée de l’afficher”, a ajouté le responsable belge des médias.

“Nous réfléchissons à la manière dont nous pouvons tous afficher les couleurs de l’arc-en-ciel dans notre match de dimanche, mais notre capitaine l’aura sur son brassard.”

À LIRE : Le footballeur japonais Yokoyama se révèle transgenre

Mercredi, une grande banderole aux couleurs de l’arc-en-ciel, accompagnée du badge de l’association belge, a été déployée bien en vue à l’entrée du camp d’entraînement de l’équipe à Tubize, à quelque 25 km au sud de Bruxelles.

“Nous ne verrons malheureusement aucun stade aux couleurs de l’arc-en-ciel aujourd’hui, donc un drapeau sur notre complexe d’entraînement était le moins que nous puissions faire pour montrer symboliquement que nous ne sommes pas du tout d’accord avec ce que l’UEFA a décidé”, dit Van Loock.

L’UEFA a proposé des dates alternatives à Munich du 28 juin ou entre le 3 et le 9 juillet autour des événements du Christopher Street Day organisés en mémoire du soulèvement des homosexuels à New York en 1969.

“L’UEFA, de par ses statuts, est une organisation politiquement et religieusement neutre. Compte tenu du contexte politique de cette demande spécifique – un message visant une décision prise par le parlement national hongrois – l’UEFA doit décliner cette demande”, a-t-il déclaré.

LIRE : La Hongrie a besoin d’une stratégie défensive parfaite pour battre l’Allemagne, selon l’entraîneur

La Belgique joue ses 16 derniers matchs à Séville, contre des adversaires encore à établir.

Un haut responsable de l’Union européenne a déclaré qu’il ne pouvait trouver “aucune excuse raisonnable” pour que l’UEFA rejette le projet de la ville hôte de Munich d’afficher les couleurs de l’arc-en-ciel lors d’un match entre l’Allemagne et la Hongrie au Championnat d’Europe.

“Oui, j’ai du mal à comprendre ce que l’UEFA essaie de faire en allant à l’encontre de cette initiative du conseil municipal de Munich”, a déclaré la vice-présidente de la Commission européenne Margaritis Schinas lors d’une conférence de presse avant le match de mercredi. « Franchement, je ne trouve aucune excuse raisonnable à cela. »

« Ils ont soutenu toutes les bonnes causes. Et tout à coup, ils en font un problème », a-t-il déclaré.

–(‘Avec des entrées du point d’accès)–