Gauff et Garcia en finale WTA après la défaite de Sabalenka à Guadalajara

22

Coco Gauff et Caroline Garcia se sont qualifiées pour la finale WTA à huit joueuses après la défaite d’Aryna Sabalenka contre Liudmila Samsonova lors du deuxième tour de l’Open de Guadalajara mercredi.

La Russe Samsonova, qui a remporté 20 de ses 22 derniers matchs, a frappé 21 vainqueurs et a battu la puissante Biélorusse à quatre reprises en route vers une victoire bouleversée 6-4, 2-6, 6-2 contre la numéro quatre mondiale.

La finale WTA mettant en vedette les huit meilleures joueuses du monde commence à Fort Worth le 31 octobre.

Iga Swiatek, Ons Jabeur et Jessica Pegula s’étaient déjà assuré les trois premières places avant Guadalajara. Avec l’ajout de l’Américain Gauff et du Français Garcia, il reste trois ouvertures.

Gauff, cinquième tête de série, n’était pas à son meilleur niveau, mais était tout de même assez bonne pour battre l’Italienne Elisabetta Cocciaretto 7-6(1), 6-3.

L’adolescent américain a fait cinq doubles fautes et n’a converti que quatre des 13 occasions de break, mais a été le meilleur joueur sur les plus gros points, traversant le bris d’égalité du premier set et portant cet élan dans le deuxième set.

« Je suis juste super excitée », a déclaré Gauff, 18 ans, qui sera la plus jeune joueuse à participer aux finales WTA depuis 2005.

« Je n’y pensais pas vraiment avant le match, mais je suis ravie de rejoindre Jess (Pegula) », a-t-elle déclaré. La paire s’est également qualifiée pour le tournoi de double de la finale WTA.

A lire :  24 mai : résumé de l'actualité sportive indienne du jour

Les espoirs de la championne de Wimbledon Elena Rybakina de se qualifier pour la finale ont pris fin après que Pegula a sauvé trois balles de match pour sortir avec une victoire 2-6, 6-3, 7-6 (8).

Rybakina, qui a décoché 14 as contre l’Américaine, se serait qualifiée pour la finale si la WTA avait attribué des points de classement au majeur sur gazon de cette année.

L’ATP et la WTA ont privé Wimbledon de points de classement après que ses organisateurs ont décidé d’interdire les joueurs russes et biélorusses à la suite de l’invasion de l’Ukraine, que Moscou appelle une « opération militaire spéciale ».

Victoria Azarenka, double grande gagnante, s’est également qualifiée pour le troisième tour après le retrait de son adversaire Paula Badosa, tête de série.

Badosa, 24 ans, qui semblait avoir du mal à respirer, a décidé qu’elle ne pouvait plus continuer après avoir perdu le premier set 6-2. La retraite de l’Espagnole signifie qu’elle ne peut plus se qualifier pour la finale WTA.

« Vous ne voulez jamais que quelqu’un prenne sa retraite, c’est vraiment triste que Paula n’ait pas pu terminer le match », a déclaré Azarenka.

Azarenka affrontera ensuite Madison Keys, qui a riposté après un set pour battre l’Australienne Ajla Tomljanovic 3-6, 6-4, 6-3.

« Madison est une excellente joueuse, elle a très bien joué cette saison, elle peut battre n’importe qui », a déclaré Azarenka.

« Nous avons en fait joué à l’entraînement il y a quelques semaines et elle m’a tué. »

Danielle Collins et Jelena Ostapenko, qui ont toutes deux une chance de se qualifier pour la finale de la WTA, ont remporté leurs matchs du deuxième tour mercredi, tandis qu’un autre espoir Belinda Bencic a été battu 4-6, 4-6 par Sloane Stephens.

A lire :  Finale de Wimbledon : Kyrgios se tient entre Djokovic et le 21e titre du Grand Chelem