Iga Swiatek « timide » à l’idée de parler à Serena Williams qui prend sa retraite

40

Iga Swiatek a avoué lundi que même en tant qu’actuelle numéro un mondiale de la WTA, elle reste socialement intimidée par Serena Williams.

La Polonaise la mieux classée est en tête du peloton cette semaine au Masters ATP / WTA de Cincinnati où la Williams de 40 ans poursuivra le compte à rebours jusqu’à la fin de sa carrière avec un match d’ouverture contre la gagnante de l’US Open Emma Raducanu mardi.

Swiatek a déclaré aux journalistes lundi qu’elle n’avait jamais eu le courage de parler en profondeur avec Williams.

« C’est difficile pour moi d’établir un contact visuel avec Serena, il y a toujours tellement de gens qui l’entourent », a déclaré Swiatek.

« Je suis assez timide donc avec elle je suis comme un enfant à la maternelle. »

La double championne de Roland Garros, qui a remporté une séquence de 37 victoires consécutives pour remporter six titres cette saison, a disputé quatre matches en carrière à Cincinnati, ce qui lui a valu sa seule victoire en tant que qualification au premier tour 2019.

Avec son profil maintenant considérablement plus élevé, la jeune femme de 21 ans ne peut pas expliquer pourquoi elle envisage de parler avec Williams avec une telle appréhension.

CONSULTEZ LES DERNIERES CLASSEMENTS ATP ET WTA

L’Américaine doit prendre sa retraite quelque temps après l’US Open, Cincinnati étant désormais son avant-dernier tournoi.

Swiatek semblait prudemment intéressé par une chance théorique de jouer la légende avec 23 titres du Grand Chelem s’ils étaient d’une manière ou d’une autre entraînés dans le premier tour de l’Open.

« Ce serait la dernière chance de la jouer », a déclaré Swiatek.

A lire :  Wimbledon 2022 : Nadal enflammé étouffe le défi de Sonego pour atteindre le quatrième tour

« J’adorerais, ne serait-ce que pour voir comment c’est de lui faire face de l’autre côté du filet. »