Jabeur atteint le tout premier quart de finale de l’US Open, face à Tomljanovic

22

La cinquième tête de série tunisienne Ons Jabeur s’est sortie d’un trou dans le premier set pour vaincre la Russe Veronika Kudermetova 7-6 (1), 6-4 pour réserver sa place en quart de finale de l’US Open pour la première fois.

Jabeur s’est retrouvée à la traîne 5-2 alors que Kudermetova, 18e tête de série, a pris un départ rapide avec un revers précis qui a mis le finaliste de Wimbledon en lambeaux lors du dernier match de la nuit au stade Arthur Ashe.

Mais la joueuse de 28 ans a réussi à trouver sa gamme pour commencer à dominer les rallyes de base et après avoir égalisé les choses à 5-5, elle a dicté les conditions du bris d’égalité pour prendre le cadre.

Jabeur, qui a perdu la finale de Wimbledon contre la Kazakh Elena Rybakina, a dû creuser à nouveau profondément pour tenir le service au début du deuxième set, mais a ensuite obtenu la pause cruciale du quatrième match pour prendre de l’avance.

Avec Jabeur servant pour le match, cependant, Kudermetova a récupéré le break, mais le Tunisien a enfreint la livraison du Russe lors du match suivant pour clôturer le concours.

Jabeur a poussé un énorme cri après que Kudermetova ait envoyé un coup droit long sur la balle de match pour sa 24e erreur directe de la nuit. C’était sa première victoire contre la Russe en quatre tentatives.

« C’était un match très difficile », a déclaré Jabeur, qui affrontera ensuite l’Australienne non classée Ajla Tomljanovic, lors de son entretien sur le terrain.

A lire :  Nadal et Djokovic critiquent l'interdiction de Wimbledon contre les joueurs russes

« Comme vous pouvez le voir, au début, elle menait 5-2 et c’est très difficile de la jouer, très frustrant pour moi, mais j’ai dû l’accepter et continuer à construire. Au final, tout a cliqué ensemble.

« J’espère que je pourrai continuer à jouer de cette façon contre Ajla. »

Tomljanovic a également battu une adversaire russe, Liudmila Samsonova, pour atteindre son premier quart de finale au Grand Chelem sur terrain dur à New York.

« Ajla joue très bien et je sais que ce sera un match physique. Elle va frapper très fort, donc je dois être prêt physiquement. »

Tomljanovic fait double plaisir pour l’Australie

Tomljanovic a fait de cette soirée une soirée inoubliable pour les fans de tennis australiens, après son compatriote Nick Kyrgios dans un premier quart de finale de l’US Open avec une victoire écrasante sur Samsonova.

Peu de temps après que Kyrgios ait remporté une brillante victoire sur le numéro un mondial et champion 2021 Daniil Medvedev au stade Arthur Ashe, Tomljanovic a confirmé sa victoire sur la retraite de Serena Williams avec un triomphe de 7-6 (8), 6-1 au stade Louis Armstrong voisin. .

« C’est vraiment bien de sauvegarder une victoire qui, je pense, a attiré beaucoup d’attention », a déclaré Tomljanovic, faisant référence à sa victoire sur Williams, 23 fois vainqueur majeur, vendredi. « J’avais juste l’impression que ça avait été un très gros 48 heures.

« Je ne me suis pas vraiment sentie moi-même aujourd’hui toute la journée. Je ne sais pas, je me sentais juste un peu vidé. Après ce démarrage lent, je ne voulais tout simplement pas sortir comme ça. Je me suis relevé, j’ai riposté très fort, j’ai joué du tennis de qualité après ça.

A lire :  Wimbledon se fiche de ce qui a l'air cool: Kyrgios, sur un code vestimentaire strict

Samsonova, 23 ans, est entrée dans la compétition du soir contre Tomljanovic sur une séquence de 13 victoires consécutives, après avoir remporté des titres à Cleveland et à Washington DC avant le Grand Chelem sur terrain dur à Flushing Meadows.

Le Russe a parsemé le terrain de vainqueurs et a rapidement pris une avance de 5-2 dans le premier set.

Tomljanovic, 29 ans, a fait preuve de beaucoup de résilience pour sauver sept points de consigne et maintenir le service lors d’un neuvième match marathon de 14 minutes, puis a défendu avec succès un autre point de consigne lors du bris d’égalité pour prendre le premier cadre.

Les occasions manquées semblaient nuire à la confiance de Samsonova alors que ses erreurs augmentaient et que Tomljanovic traversait le deuxième set avec deux pauses de services pour atteindre les quarts de finale d’un tournoi majeur pour la troisième fois.

« Je pense que ma volonté d’aller plus loin dans ce tournoi était vraiment forte et je ne voulais pas m’arrêter juste après ce qui s’est passé vendredi soir », a-t-elle déclaré.

« Je pensais que je méritais plus. Je voulais vraiment aller plus loin. J’ai creusé profondément parce que j’avais l’impression qu’il me restait plus en moi.