Kyrgios règle une affaire judiciaire avec un fan de Wimbledon qu’il accuse d’être ivre

19

Nick Kyrgios s’est excusé auprès d’une fan qu’il a accusée d’être « ivre d’esprit » lors de sa défaite lors de la finale de Wimbledon cette année et a fait don de 20 000 livres (22 750 dollars) à une association caritative de son choix à la suite d’une affaire judiciaire.

Kyrgios, bien connu pour ses débordements, s’est plaint à l’arbitre lors de son match contre Novak Djokovic en juillet, affirmant que le fan lui avait parlé pendant les points.

Interrogé par l’arbitre pour identifier le fan, Kyrgios a déclaré: « Celui avec la robe, celui qui a l’air d’avoir bu environ 700 verres, mon frère! »

Anna Palus a déclaré que l’Australienne de 27 ans l’avait diffamée en faisant « une allégation imprudente et totalement sans fondement » et a entamé une action en justice en août, ajoutant que tous les dommages qu’elle gagnerait seraient reversés à une association caritative.

Kyrgios s’est excusé dans une déclaration publiée aux médias britanniques par Knight Temple Law, qui représentait Palus.

« J’ai dit à l’arbitre qu’une fan, que je sais maintenant être Anna Palus, me distrayait pendant le match, croyant qu’elle était ivre », a déclaré Kyrgios dans le communiqué.

« J’accepte que cette croyance soit erronée et je m’excuse.

«Pour faire amende honorable, j’ai fait don de 20 000 livres à la Great Ormond Street Hospital Charity, une organisation caritative choisie par Mme Palus. Je ne commenterai plus cette affaire. »

Après des années de sous-performance, Kyrgios a connu une formidable forme dans la seconde moitié de 2022, remportant le titre à Washington et atteignant sa première finale en simple du Grand Chelem à Wimbledon et les quarts de finale de l’US Open.

A lire :  Le classement de Coco Gauff au 13e rang en carrière; Nadal jusqu'à la 4e place