La FIBA ​​enquête sur la bagarre entre joueuses maliennes lors de la Coupe du monde féminine – NBA USA

22

La Fédération internationale de basketball (FIBA) a lancé mardi une enquête après que deux joueuses maliennes ont été filmées en train de se battre après l’élimination de leur équipe de la Coupe du monde féminine.

L’incident s’est produit après que le Mali a perdu 81-68 contre la Serbie lors de son affrontement dans le groupe B à Sydney lundi – sa quatrième défaite consécutive dans le tournoi.

La bagarre entre Salimatou Kourouma et Kamite Elisabeth Dabou a éclaté alors que la Serbe Sasa Cado était interviewée en zone mixte.

Kourouma a été vu en train de lancer des coups de poing sur Dabou avant que d’autres joueurs maliens ne se précipitent pour briser la paire devant un Cado visiblement choqué.

« La FIBA ​​​​a reconnu aujourd’hui qu’il y avait eu une altercation entre des joueuses maliennes dans la zone mixte après le match du groupe B Serbie-Mali lors de la Coupe du monde de basket-ball féminin FIBA ​​2022 », a déclaré la FIBA ​​​​dans un communiqué.

« Suite à l’incident, la FIBA ​​a ouvert une enquête. Une fois l’enquête terminée, la FIBA ​​décidera des mesures disciplinaires applicables. »

Le Mali est en bas du groupe B avec quatre points en quatre matchs et termine sa campagne contre le Canada plus tard mardi.

Ils se sont qualifiés pour le tournoi après le retrait des champions d’Afrique du Nigeria en raison de difficultés administratives liées au sport dans leur pays.

Sept équipes se sont qualifiées pour la phase à élimination directe, la Corée du Sud et Porto Rico se disputant la dernière place.

Les États-Unis, la Chine et la Belgique se sont qualifiés dans le groupe A, tandis que le Canada, la France, l’Australie et la Serbie sont qualifiés dans le groupe B.

A lire :  Championnat national de basket-ball : les hommes du Pendjab et les femmes du TN entrent en demi-finale - Basketball