La star du tennis Nick Kyrgios a reporté son procès à octobre

35

La star du tennis Nick Kyrgios n’a pas comparu devant un tribunal australien mardi lorsqu’une accusation de voies de fait simples a été inscrite pour la première fois.

Kyrgios, 27 ans, qui n’était pas tenu de comparaître devant le tribunal de première instance du Territoire de la capitale australienne, était représenté par son avocat Michael Kukulies-Smith. Il n’était pas tenu d’inscrire un plaidoyer ou de demander une libération sous caution.

La magistrate Louise Taylor a ajourné l’affaire au 4 octobre.

Kyrgios reste aux États-Unis pour se préparer à l’US Open, qui débute la semaine prochaine.

L’accusation concerne un incident survenu en janvier de l’année dernière à Canberra qui a été signalé à la police du Territoire de la capitale australienne en décembre. Il s’agirait de son ancienne petite amie, Chiara Passari.

Kukulies-Smith a déclaré au tribunal que Kyrgios « passe très peu de temps » à Canberra, où il a grandi.

Kukulies-Smith a laissé présager de déposer une demande à une date d’audience future « capable de finaliser l’affaire », mais n’a pas fourni de détails.

La police a inculpé Kyrgios par convocation en juillet, alors qu’il réalisait le meilleur parcours de sa carrière à Wimbledon. L’accusation est passible d’un maximum potentiel de deux ans de prison.

Kyrgios a atteint sa première finale du Grand Chelem à Wimbledon avant de s’incliner en quatre sets face à Novak Djokovic. Il a déclaré à l’époque que ses avocats lui avaient conseillé de ne faire aucun commentaire sur l’affaire judiciaire.