L’ancien n ° 1 Ash Barty exclut un retour au tennis

22

L’ancienne n ° 1 mondiale Ashleigh Barty a catégoriquement exclu de revenir au tennis ou de passer à un autre sport.

Lançant son autobiographie à Melbourne Park – scène de son triomphe à l’Open d’Australie en janvier deux mois seulement avant l’annonce choc de sa retraite – la jeune femme de 26 ans a déclaré qu’elle n’avait aucune envie de revenir au sport de haut niveau et qu’elle était sûre qu’elle ne le ferait jamais.

« Non, j’ai terminé », a déclaré lundi Barty à l’Australian Associated Press. « On ne peut jamais dire jamais mais non. Non non Non. J’ai fini. »

Le triple vainqueur du Grand Chelem en simple, qui a passé 121 semaines avec le meilleur classement, avait joué au cricket professionnel avec le Brisbane Heat pendant une pause du tennis.

Elle joue également au golf avec un handicap de quatre, ce qui a incité certains observateurs à suggérer qu’elle pourrait poursuivre un avenir dans ce sport.

Mais, en lançant ses mémoires « My Dream Time », Barty a insisté sur le fait qu’elle était satisfaite de sa nouvelle vie plus sédentaire en dehors du circuit WTA et qu’elle n’avait aucun plan de sport professionnel en tête.

« La compétition et les défis contre les meilleurs du monde me manquent, mais je ne manque pas grand-chose de ce qui va avec », a-t-elle déclaré. « Je suis toujours compétitif avec moi-même quand je m’entraîne à la maison. J’essaie toujours de me pousser mais il n’y a plus de fièvre de la ligne blanche.

« Et je n’ai jamais vraiment eu l’impression qu’il y avait ce vide à combler car il y avait un véritable sentiment d’épanouissement à la fin de ma carrière. »

A lire :  Weekly Digest (25 avril-1er mai): Du 35e triomphe du Real Madrid en Liga au 10e sacre national de Sharath Kamal

Barty, qui a épousé son partenaire de longue date Garry Kissick en juillet, a déclaré qu’elle n’était pas sûre de ce que son avenir lui réservait, même si elle appréciait déjà le mentorat de jeunes joueurs – quelque chose qui pourrait indiquer un futur rôle en tant qu’Australienne Billie Jean King Cup (anciennement Fed Cup) capitaine.

Elle a dit que lorsqu’elle s’est éloignée du tennis pour la première fois en 2014, elle « cherchait. . . à la recherche de stimulation, je cherchais autre chose.

« Mais maintenant, je n’ai plus besoin de ça. Maintenant, j’ai probablement compris et réalisé que j’ai eu un parcours extrêmement complet, épanouissant et incroyable dans ma carrière sportive et professionnelle et il est maintenant temps de clore ce chapitre », a-t-elle déclaré.