Le capitaine de l’équipe indienne de basket-ball espère une ligue nationale de type PVL – Basketball

19

De la vente de Rohit Kumar pour 17,5 lakh ₹ et du passeur chevronné Ranjit Kumar pour plus de 12 lakh ₹, à la rédaction d’un groupe de joueurs étrangers de haut niveau, il y a eu beaucoup d’action dans la vente aux enchères des joueurs de la Prime Volleyball League à Kolkata le Jeudi.

Muin Bek Hafeez, le capitaine de l’équipe indienne de basket-ball, espère une telle journée dans son sport. La nouvelle Ligue nationale de la Fédération indienne de basket-ball (INBL) commence dimanche à Kochi et les joueurs, pour la plupart des campeurs nationaux passés et présents, ont été répartis dans diverses équipes par un panel comprenant l’entraîneur-chef national et le secrétaire général de la BFI pour l’événement.

« Nous n’avons pas eu d’enchères. Ils nous ont dit qu’ils paieraient un certain montant, nous ne savons pas ce que ce sera. Peut-être l’année prochaine, ils devraient participer à une vente aux enchères de joueurs », a déclaré Hafeez, également capitaine de l’équipe du Tamil Nadu qui a remporté les championnats nationaux seniors en avril et le titre des Jeux nationaux récemment.

Et le joueur de 26 ans ne s’en plaint pas.

A LIRE AUSSI – Faits saillants des enchères de la Prime Volleyball League

« Au moins, nous avons quelque chose, au lieu de rien. C’est ce dont nous sommes heureux. La fédération prend des mesures et d’ici la troisième saison, je pense que nous aurons des joueurs étrangers et que nous serons mieux payés », a déclaré Hafeez, qui a joué au lancer à l’école et a participé aux championnats nationaux avant de se lancer dans le basket à 16 ans.

A lire :  NBA 2022-23 : les Philadelphia 76ers secouent les Brooklyn Nets et gâchent le retour de Ben Simmons - NBA USA

« Nous ne nous attendions pas à des joueurs étrangers cette fois-ci, mais nous en avons besoin. Ils sont plus grands ; les avoir nous aidera également à comprendre leur système de formation. Lorsque cette ligue grandit, nous devons avoir des joueurs internationaux pour pouvoir également les affronter.

Actuellement classée 85e au classement mondial, l’Inde s’est inclinée contre la Jordanie, 35e mondiale (64-80) à Amman et le Liban, 43e (63-95) à Bangalore lors des éliminatoires de la Coupe du monde FIBA ​​Asie. « Nous avons le potentiel, mais nous n’avons pas beaucoup d’exposition internationale. Grâce à cette ligue, si nous jouons plus, si nous jouons tout au long de l’année, nous serons en forme », a déclaré Hafeez.