Le huitième titre de Rafael Nadal à Roland-Garros – 2013

29

Le triomphe de Rafael Nadal à l’Open de France 2013 est spécial pour deux raisons. La victoire du Majorquin alors âgé de 27 ans sur son compatriote David Ferrer en finale a fait de lui le premier homme à remporter huit fois le même Majeur.

L’autre raison est que, purement en termes de nombre, c’était la plus délicate de l’Espagnol. Jamais avant 2013 ou après, Nadal n’a perdu quatre sets en route vers la gloire à Paris. En termes de matchs perdus, seulement deuxième après 2011 où il en a perdu 96, un de plus qu’en 2013. Avant 2013 et depuis, Nadal n’a jamais été mené à quatre sets lors des deux premiers tours. Sa demi-finale de 2013 était la première et la dernière fois qu’il devait se battre en cinq sets pour réserver sa place en finale à Roland Garros.

La saison sur terre battue de Nadal avant Roland-Garros 2013

Le malheur de Nadal autour de l’Open d’Australie s’est ajouté à un autre chapitre. Après s’être remis d’une blessure au genou qui l’avait empêché d’entrer pendant la seconde moitié de 2012, il a été contraint de se retirer du premier Major de 2013 en raison d’un virus à l’estomac. Cela l’a également conduit à commencer sa saison sur terre battue en février même. Pour la première fois depuis 2005, l’Espagnol a débuté sa saison sur terre battue en Amérique du Sud. Il a débuté par une défaite face à l’Argentin Horacio Zeballos, actuel n°6 mondial en double, en finale au Chili avant de remporter les titres à Sao Paulo et Acapulco.

LIS: Les 13 titres de Roland-Garros de Nadal, septième partie – 2012

Il est revenu jouer sur un terrain dur – Indian Wells Masters – où sa victoire en trois sets en finale contre le champion de l’US Open 2009 Juan Martin del Potro était sa 600e victoire en carrière tout en apportant son premier titre à la surface en deux et -un an et demi.

De retour sur terre battue, l’octuple champion Nadal n’a subi que sa deuxième défaite à Monte-Carlo alors que le numéro un mondial serbe Novak Djokovic l’a battu 6-2, 7-6 (1) lors de l’affrontement au sommet. Comme son adversaire, Djokovic s’était également remis d’une blessure, une cheville enroulée contractée lors de la victoire de la Serbie en Coupe Davis contre les États-Unis il y a deux semaines. Le Serbe a été implacable, prenant d’abord une avance de 5-0 dans le premier set, puis revenant de 2-4 dans le second pour forcer le bris d’égalité.

DES ARCHIVES : Nadal paie la saleté

La défaite contre Djokovic a peut-être été un signal d’alarme pour Nadal car après cela, il est allé à Roland-Garros sans une seule défaite. Il a décroché son huitième titre à Barcelone, tout en remportant des Masters à Madrid et à Rome en battant respectivement le Suisse Stan Wawrinka et Roger Federer en finale.

Open de France 2013

La quête de Nadal pour un huitième titre record à Roland Garros a pris un départ cauchemardesque. Face au numéro 59 mondial allemand Daniel Brand au premier tour, il était mené 4-6, 0-3. Sa seule défaite au Major sur terre battue était survenue en 2009 contre le Suédois Robin Soderling. Dans des moments comme ceux-ci, un coup de chance peut complètement changer l’élan et c’est ce qui s’est passé. Le coup droit fouetté de Nadal a dévié la corde du filet et l’Allemand a envoyé son revers dans le filet. Le numéro 4 mondial Nadal a remporté le deuxième set au tie-break avant de prendre les deux suivants 6-4, 6-3 pour passer au deuxième tour.

« Oui, peut-être que c’était le tournant. J’ai perdu un peu de concentration après le tie-break », a déclaré Brands à propos de ce revers dans le filet après la défaite.

LIRE : Les 13 titres de Roland-Garros de Nadal, sixième partie – 2011

Sa victoire au deuxième tour contre le 35e mondial slovaque Martin Klizan n’a pas non plus été facile. Le jeu fulgurant de Klizan lui a valu le premier set 4-6 mais il n’a pas pu maintenir la même chose. Nadal a remporté les trois matchs suivants sur le même score de 6-3 pour organiser un affrontement au troisième tour avec l’Italien Fabio Fognini. Nadal avait dépassé le numéro 29 mondial Fognini au premier tour de Rome il y a deux semaines, mais ici, Fognini s’était mérité la chance de servir pour le premier set. Il n’a pas réussi à convertir cette opportunité et l’a payée cher car Nadal l’a remportée au tie-break avant de clôturer le match en deux sets.

Avec des victoires convaincantes sur les Japonais Kei Nishikori et Wawrinka, Nadal a réservé sa place dans le dernier carré où son adversaire, lors d’un match revanche de la finale de l’an dernier, était Djokovic.

La demi-finale Nadal contre Djokovic a été présentée comme la «finale avant la finale» et elle a été à la hauteur du battage médiatique alors que le roi de la terre battue a été étiré à cinq sets pour la deuxième fois seulement en 59 matches de Roland-Garros.

Les deux joueurs se sont partagés les deux premiers sets avant que Nadal n’explose le troisième. Servant pour le match à 6-5 en quatrième, une victoire semblait presque terminée pour le Majorquin, Djokovic ne l’était pas.

Il a brisé Nadal et a remporté le bris d’égalité pour forcer le cinquième set décisif.

100

PHOTO DE DOSSIER: Le Serbe Novak Djokovic fait appel à l’arbitre de chaise Pascal Maria après avoir perdu un point dans le cinquième set de la demi-finale contre l’Espagnol Rafael Nadal alors que Djokovic a fini par courir dans le filet après avoir frappé le ballon pour une volée haute. Maria a donné le point à Nadal car le ballon n’avait pas encore rebondi une deuxième fois lorsque Djokovic a touché le filet. – GETTY IMAGES

Dans le dernier set, c’est le Serbe qui a pris le dessus en menant d’un break à 4-3. Cependant, en servant à deux dans le huitième jeu, il a commis une erreur inhabituelle. «En avance de 4-3 dans le cinquième set et servant à deux, Djokovic est intervenu pour repousser une volée haute et a fini par courir dans le filet après avoir frappé le ballon pour ce qui aurait été un gagnant. Bien qu’il ait protesté, l’arbitre de chaise, Pascal Maria, a appliqué les règles, donnant le point à Nadal parce que le ballon n’avait pas encore rebondi une deuxième fois lorsque Djokovic a touché le filet », a écrit Christopher Clarey dans le New York Times.

Les deux membres du « Big Three » ont tenu leur service jusqu’à 8-8. Lors du 17e match qui s’est avéré être le dernier, Djokovic a mal évalué une passe en coup droit et a dépassé deux coups droits pour donner la victoire à Nadal après quatre heures et 37 minutes.

LIS: Les 13 titres de Roland-Garros de Nadal, cinquième partie – 2010

L’affrontement au sommet était une affaire entièrement espagnole alors que Nadal affrontait son grand ami et premier finaliste du Grand Chelem David Ferrer. Ferrer, 31 ans, n’avait pas perdu un set en route vers la finale. En finale sur le court Philippe Chatrier, il n’a pu en remporter une.

Nadal a écarté Ferrer 6-3, 6-2, 6-3 en un peu plus de deux heures pour soulever le trophée de la Coupe des Mousquetaires pour la quatrième année consécutive et au total, la huitième fois de sa carrière.

100

PHOTO DE DOSSIER: L’Espagnol Rafael Nadal regarde les gardes de sécurité retenir un manifestant après avoir allumé une fusée éclairante et couru sur le terrain avant le début d’un match de la finale du simple messieurs Nadal d’Espagne et son compatriote David Ferrer lors de la quinzième journée de l’Open de France à Roland Garros le 9 juin 2013 à Paris, France. – GETTY IMAGES

Alors que le match lui-même était ordinaire, il y avait des scènes extraordinaires dans la foule alors que la finale était brièvement interrompue suite aux chants d’une certaine section haut dans les tribunes. Quelques instants plus tard, avec Nadal menant 5-1 dans le deuxième set, les choses sont devenues claires lorsqu’un homme masqué torse nu a émergé de la foule près de la chaise de l’arbitre, portant une fusée éclairante. L’homme protestait contre le mariage homosexuel en France suite à l’adoption du projet de loi sur le mariage homosexuel, qui légalisait l’adoption homosexuelle. Il a été plaqué par la sécurité et a rapidement lutté au sol.

Le parcours de Rafael Nadal vers le titre de Roland-Garros en 2013

Premier tour: a gagné 4-6, 7-6 (4), 6-4, 6-3 contre Daniel Brands (GER)

Deuxième tour: a gagné 4-6, 6-3, 6-3, 6-3 contre Martin Klizan (SVK)

Troisième tour : a gagné 7-6 (5), 6-4, 6-4 contre Fabio Fognini (ITA)

Quatrième tour : a gagné 6-4, 6-1, 6-3 contre Kei Nishikori (JPN)

Quart de finale: a gagné 6-2, 6-3, 6-1 contre Stan Wawrinka (SUI)

Demi-finale: a gagné 6-4, 3-6, 6-1, 6-7 (3), 9-7 contre Novak Djokovic (SRB)

Final: a gagné 6-3, 6-2, 6-3 contre David Ferrer (ESP)