L’entraîneur Aditya Sachdeva sur la performance de Karman Thandi à l’Open de Chennai : elle y appartient

31

Aditya Sachdeva a été stimulée par la performance de Karman Kaur Thandi lors du WTA250 Chennai Open malgré sa sortie au deuxième tour du tournoi avec une défaite en deux sets face à Eugenie Bouchard.

Sachdeva est l’entraîneur personnel de Karman et le directeur technique de la Roundglass Tennis Academy à Chandigarh.

Karman, âgée de 24 ans, avait reçu un joker de dernière minute au tableau principal, son adversaire au premier tour étant la numéro 109 mondiale française Chloé Paquet. Cependant, l’Indien a défié les pronostics et a vaincu Paquet, huitième tête de série, 4-6, 6-4, 6-3 dans une bataille physique qui a duré deux heures 35 minutes. Contre Bouchard du Canada, Karman a obtenu deux points de set dans le deuxième set mais n’a pas pu convertir non plus alors que elle a perdu 2-6, 6-7 (2).

Parlant des occasions manquées, Sachdeva a déclaré: «(Karman) a définitivement eu des occasions. C’est juste le manque d’expérience à vouloir parfois en faire un peu trop au ballon, alors qu’à ce niveau-là, il s’agit d’être solide. Si cela avait été un set chacun, cela aurait pu être une autre histoire.

Sachdeva a été très impressionné par la performance de son pupille. «Je pense qu’elle a sa place là-bas parce qu’elle l’a montré. Maintenant, c’est une question d’elle et de son équipe, c’est-à-dire nous tous. Comment nous avons tout préparé pour elle.

Après son match de deux heures et 13 minutes contre Bouchard, Karman était de retour sur le terrain pour jouer en double avec Rutuja Bhosale et le duo est passé de 3-6, 2-5 pour vaincre sa compatriote Prarthana Thombare et l’Indonésienne Jessy Rompies 3-6, 7-6. (5), [10-4] dans un thriller de fin de soirée et a atteint les quarts de finale. Karman et Rutuja avaient obtenu l’entrée en tant que remplaçants après le retrait du duo andorran-argentin de V. Jimenez Kasintseva (blessure à la hanche gauche) et Nadiia Podoroska.

A lire :  Les rêves de slam de l'année civile de Rafael Nadal brisés, contraint de se retirer de la demi-finale de Wimbledon en raison d'une blessure

Sur la victoire de Karman en double, Sachdeva a été surprise. « Je ne sais pas comment ils ont réussi. Après un set et 2-5 menés, c’était plus comme si je faisais faillite et tout a commencé à s’effondrer.

Il a ajouté: « Ils ont déjà joué ensemble auparavant. J’ai juste senti qu’ils ne s’exprimaient pas. Ce sont tous les deux des joueurs tellement agressifs, mais c’est plutôt du genre « D’accord, nous jouons » alors que je pense que s’ils jouent à leur potentiel, ils sont une paire dangereuse pour n’importe qui.

Karman et Rutuja affronteront ensuite le duo canado-brésilien numéro un composé de Gabriela Dabrowski et Luisa Stefani, qui a atteint les demi-finales de l’US Open 2021, jeudi. Pour Sachdeva cependant, le classement n’est qu’un chiffre. « Dans le tableau du simple, c’est la huitième tête de série qu’elle a battue. Je crois fermement que si elle a le jeu ou si n’importe quel joueur de tennis a le jeu, les chiffres viendront. Votre classement viendra. Tout est une question de développement.

La course de Karman à l’Open de Chennai a également provoqué un changement dans les plans futurs de Sachdeva pour elle. « Elle était censée partir pour l’Amérique pendant quatre semaines mais vu la situation actuelle, je pense que je vais la retenir pendant deux semaines pour avoir des créneaux d’entraînement, surtout que son renforcement a fait défaut parce qu’elle a beaucoup voyagé. Je la récupérerais, je la ferais s’entraîner là-bas (Chandigarh) pendant environ trois semaines.

« Plus sur la forme physique et certains aspects mentaux que nous avons vus dans les matchs d’aujourd’hui qui doivent être revécus et reparlés sur le terrain. C’est un jeu évolutif. Elle doit continuer à évoluer », a-t-il ajouté.

A lire :  Bopanna-Shapovalov s'incline en finale de l'Open du Qatar