Les Brooklyn Nets suspendent Kyrie Irving pour au moins 5 matchs sans solde – NBA USA

14

Les Brooklyn Nets ont suspendu Kyrie Irving pour au moins cinq matchs sans solde jeudi, consternés par son échec répété à « dire sans équivoque qu’il n’a aucune croyance antisémite ».

Quelques heures après qu’Irving ait refusé de présenter les excuses demandées par le commissaire de la NBA, Adam Silver, pour avoir publié un lien vers une œuvre antisémite sur son fil Twitter, les Nets ont déclaré qu’Irving était « actuellement inapte à être associé aux Brooklyn Nets ».

« Nous avons été consternés aujourd’hui, lorsqu’on nous a donné l’occasion lors d’une séance médiatique, que Kyrie ait refusé de dire sans équivoque qu’il n’avait aucune croyance antisémite, ni de reconnaître des éléments haineux spécifiques dans le film. Ce n’était pas la première fois qu’il avait l’occasion – mais n’a pas réussi – de clarifier », ont déclaré les Nets dans un communiqué.

« Un tel échec à désavouer l’antisémitisme lorsqu’on en a clairement l’occasion est profondément troublant, va à l’encontre des valeurs de notre organisation et constitue une conduite préjudiciable à l’équipe. En conséquence, nous sommes d’avis qu’il est actuellement inapte à être associé aux Brooklyn Nets.

Les Nets ont déclaré avoir fait de multiples tentatives ces derniers jours pour aider Irving à comprendre le mal et le danger de ses paroles et de ses actions, mais il était clair lors de l’interview d’Irving après l’entraînement plus tôt jeudi que peu de choses avaient changé.

Irving a de nouveau refusé de s’excuser, disant seulement qu’il ne voulait pas de mal. Il a dit que certaines choses dans « Hebrews to Negroes: Wake Up Black America » ​​étaient fausses, mais il n’a pas dit qu’il n’aurait pas dû poster un lien vers cela.

A lire :  La FIBA ​​interdit la Russie et la Biélorussie des compétitions internationales - Basketball

« Je ne suis pas celui qui a fait le documentaire », a déclaré Irving.

On lui a ensuite demandé s’il avait des convictions antisémites, et il n’a pas dit non.

« Je ne peux pas être antisémite si je sais d’où je viens », a déclaré Irving.

Irving et les Nets avaient annoncé mercredi, en collaboration avec l’Anti-Defamation League, que chacun donnerait 500 000 $ à des causes anti-haine. Mais Silver a estimé qu’Irving devait aller plus loin.

« Bien que nous apprécions le fait qu’il ait accepté de travailler avec les Brooklyn Nets et l’Anti-Defamation League pour lutter contre l’antisémitisme et d’autres formes de discrimination, je suis déçu qu’il n’ait pas présenté d’excuses sans réserve et plus spécifiquement dénoncé le contenu ignoble et préjudiciable. contenus dans le film qu’il a choisi de faire connaître », a déclaré le commissaire.

C’est la deuxième saison consécutive que les Nets ont renvoyé Irving de l’équipe. L’année dernière, c’est lorsqu’il a refusé de se faire vacciner contre le COVID-19, ce qui l’a rendu inéligible pour jouer à domicile. Ils l’ont finalement ramené pour jouer à des matchs sur la route en décembre.